Comparateur d’hôtels : Trivago réserve une place sur le Nasdaq

BourseE-commerceEntrepriseMarketing
trivago-introduction-bourse
3 0

Plus de dix ans après sa création, le portail Trivago pour réserver des chambres d’hôtels (propriété d’Expedia) prépare activement son entrée en Bourse.

C’était annoncé depuis la rentrée : le portail comparateur d’hôtels Trivago, propriété du groupe Expedia, prépare son IPO sur le Nasdaq.

Les banques d’affaires JPMorgan, Goldman Sachs et Morgan Stanley travaillent sur ce projet de financement par la Bourse. La bascule pourrait survenir entre fin 2016 et début 2017. La valorisation de Trivago pourrait atteindre les 5 milliards de dollars.

Créé en Allemagne en 2005, le portail de réservation de chambres d’hôtels a attiré l’attention du groupe Internet américain Expedia au point d’investir 362 millions de dollars en 2013 pour prendre une participation majoritaire.

Le service en ligne compare désormais les offres de plus de 200 sites de réservation et chaînes hôtelières (représentant 1,3 million d’hôtels) dans le monde.

Trivago revendique 1,4 milliard de visites par an, sachant qu’il existe une trentaine de déclinaisons linguistiques du service (y compris française).

Selon La Tribune, la société a affiché un chiffre d’affaires de 493,1 millions d’euros en 2015. Sur les neuf premiers mois de l’année 2016, la tendance est encourageante : 585 millions d’euros engrangés. Sachant que l’exploitation du portail demeure néanmoins encore déficitaire.

Expedia est un pionnier des services d’organisation des voyages, apparu en 1996 comme un potrail de voyages (sous la forme d’une filiale de Microsoft qui sera scindée en 1999).

Le groupe dispose désormais d’une batterie de services thématiques (parfois concurrents de Trivago) : Hotels.com, Travelocity, Hotelclub.com, Egencia, CarRentals.com, Autoescape…

En février 2015, Expedia avait procédé au rachat de la plateforme pour organiser des voyages Orbitz.com (pour 1,38 milliard de dollars) puis celle dédiée à la location de villégiatures entre particuliers HomeAway (pour 4 milliards de dollars) en fin de cette même année.

(Crédit photo : Trivago)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur