Completel va lancer ses services de voix sur IP

Cloud

L’opérateur français, qui raccorde les entreprises à la fibre optique, affiche 2000 clients. Sur le plan financier, il a divisé par deux ses dettes en 2004.

(réactualisation 15/03/05) C’est un opérateur précurseur dans le domaine de la fibre optique en France. Completel, qui propose de raccorder directement les entreprises à la fibre optique, a publié mercredi soir ses résultats sur l’année 2004 : son chiffre d’affaires s’élève à 160,9 millions d’euros, en hausse de 28,6% par rapport à l’exercice précédent mais il ne dégage pas encore de bénéfices. L’opérateur, coté sur Euronext Paris, a réduit de moitié sa perte nette, qui se situe à 13 millions d’euros.

D’ici la fin du mois, Completel va débuter la commercialisation de sa gamme d’offres liées à la voix sur IP sur l’ensemble du territoire. Le catalogue a été conçu avec l’appui de Nortel Networks pour la fourniture de plate-formes de voix sur IP. “Nous allons déployer plusieurs volets de nouveaux services de voix sur IP, notamment une offre de téléphonie privée [reposant sur des PABX] susceptible d’intéresser nos clients entreprises multi-sites”, explique Jérôme Salaun, Directeur marketing de Completel. Des clients entreprises situées en zones métropolitaines font déjà des tests dans ce sens. Les principaux arguments pour promouvoir la téléphonie sur IP sont connus : économie sur la facturation télécoms et recours à un interlocuteur unique pour superviser l’ensemble des prestations de services voix-données.

Une capillarité plus fine du réseau

En s’appuyant sur un réseau de 2000 km de réseaux métropolitains en fibre optique, Completel parie sur le très haut débit depuis sa création en avril 1998. Il dispose de ses propres boucles locales en fibre optique et couvre neuf métropoles régionales (Lille, Paris, Nantes, Lyon, Grenoble, Strasbourg, Toulouse, Marseille et Nice). “Nous n’avons pas l’intention d’investir massivement dans l’extension de notre réseau en fibre. En revanche, nous voudrions mettre l’accent sur sa capillarité”, indique Jérôme Salaun. Completel regarde avec intérêt les projets d’infrastructures haut débit développés par les collectivités. Ces extensions lui permettraient d’élargir sa couverture.

L’opérateur est capable de proposer des solutions très haut débit qui vont de 1 Mbit/s à 100 Mbit/s en fonction des besoins des entreprises. Il dispose d’un portefeuille de 2000 clients, répartis en trois grandes catégories : les PME essentiellement mais aussi des grands comptes (500 groupes qui représentent environ 20% de son chiffre d’affaires comme France 3, Société Générale ou Renault) et des organismes du secteur public comme des ministères et des conseils régionaux (30 à 35% de son CA).

Le VPN Entreprise, priorité de Completel
Pour répondre aux besoins d’interconnexion de sites d’une même entreprise, Completel a déployé une gamme d’offres de réseaux virtuels privés (VPN) en IP et Ethernet. “Nous avons connu une croissance de 300% de nos activités en IP VPN”, explique Dina Chevènement,responsable du pôle Data Entreprises chez Completel. L’opérateur a développé une gamme d’offres IP VPN à partir de la fibre optique, les liaisons spécialisées ou DSL.

Parallèlement aux offres données s’appuyant sur du LAN to LAN Ethernet (LAN pour Local Area Network), l’opérateur vient de lancer une offre SAN TO SAN (SAN pour Storage Area Network). Celle-ci permet aux entreprises de disposer d’une infrastructure sécurisée pour transmettre des données entre plusieurs centres informatiques, en cas d’interruptions d’activités, planifiées (maintenance, évolution de l’infrastructure…) ou imprévues (incendies, inondations, défauts techniques ou électriques?).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur