Compte piraté du Président : deux suspects appréhendés

Cloud

En remontant la piste informatique, les policiers ont mis la main sur deux suspects dans l’affaire du piratage du compte en banque de Nicolas Sarkozy.

A peine un mois après le dépôt de plainte du Président de la République, la brigade criminelle de Paris vient de placer deux suspects en garde à vue dans l’affaire du piratage du compte bancaire de Nicolas Sarkozy. D’après l’AFP dont la source “proche du dossier” confirme une information RTL, les personnes interpellées seraient deux hommes, âgés d’une trentaine d’année et de nationalité sénégalaise.

Pour les localiser dans le département des Yvelines, la police a remonté les “traces informatiques” laissés par les deux suspects qui se sont servis du compte en banque du Président pour souscrire uniquement à un ou plusieurs abonnements téléphoniques.

D’après la source de l’agence de presse, les deux pirates ignoraient sans doute “qu’il s’agissait du compte du Président”. Nicolas Sarkozy aurait été, par hasard, l’une des victimes “d’un classique piratage informatique comme il en existe beaucoup”.

Attaque classique ou fuite des données bancaires ?

Attaque banale, fuite des données personnelles du chef de l’Etat ou dysfonctionnement au sein de l’institution bancaire, les deux pirates apporteront sans doute des éléments de réponses aux policiers pendant leurs 48 heures de garde à vue.

Lorsque l’affaire a été révélée, dimanche dernier, le secrétaire d’Etat à la Consommation et porte-parole du gouvernement, Luc Chatel a fait état de sanctions possibles au cas où il y aurait eu “mauvaise utilisation des données personnelles”. Le nom de la banque qui gère le compte du chef de l’Etat n’a pas filtré. Tout ce que l’on sait est qu’elle est située à Neuilly-sur-Seine. Etonnant, non ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur