Le compte Twitter de Valérie Trierweiler aurait été piraté

Marketing

“La première dame de France” affirme n’avoir jamais diffusé un tweet pointant vers un article de Rue89 et évoque un piratage de son compte Twitter.

Le compte Twitter de Valérie Trierweiler a “apparemment” fait l’objet d’un piratage dans la soirée de mercredi.

C’est du moins ce qu’affirme “La première dame de France” à l’AFP.

De son côté, Patrice Biancone, directeur de cabinet de la compagne de François Hollande, oublie le conditionnel en déclarant au Parisien que le compte Twitter a bel et bien été hacké.

La journaliste et compagne de François Hollande dément avoir été l’émettrice d’un tweet publié hier vers 17h50 qui renvoyait vers un article tout chaud de Rue89.com (intitulé “Trierweiler et l’erreur du Monde”) à propos des coulisses de la prise de vue de la photographie officielle du Président de la République François Hollande.

Du coup, le “tweet pirate” en question n’apparaît plus sur le compte officiel @valtrier (“profil certifié par Twitter”).

En début de semaine, Valérie Trierweiler s’était distinguée en apportant un support à Olivier Falorni, candidat dissident du PS, opposé au 2e tour des législatives à La Rochelle à Ségolène Royal, investie par le parti.

Un soutien assumé via Twitter : “Courage à Olivier Falorni qui n’a pas démérité, qui se bat aux côtés des rochelais depuis tant d’ années dans un engagement désintéressé.”

Selon Zataz.com, il est facile de pirater un compte Twitter si le mot de passe est faible. De plus, une personne mal intentionnée a pu s’emparer du smartphone de Valérie Trierweiler et usurper son identité sur Twitter en exploitant les fonctions de connexions automatiques.

eMailAngel, qui joue aux vigies-pirates en diffusant des alertes en cas de brêches dans la sécurité informatiques, déclare via son compte Twitter “avoir detecté 17000 comptes Twitter piratés cette semaine. Mais pas de trace de celui de @valtrier”.

Avec le départ d’Eric Besson de Twitter, on commençait à s’ennuyer dans la twittosphère politique.

Crédit photo : © fizzgig – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur