Computex 2007 : Intel dévoile des chipsets, AMD prône la basse consommation

Mobilité

Les chipsets 3 Serie d’Intel sont taillés pour le 45 nanomètres. Avec
l’Athlon X2 BE, AMD se concentre sur l’économie d’énergie.

Intel a profité du Computex 2007 de Taipei (qui se déroule du 5 au 9 juin) pour dévoiler quelques développements et projets futurs. Le vice président exécutif Sean Maloney a ainsi évoqué une nouvelle famille de chipset qui accompagnera la génération de processeur “Penryn” gravés en 45 nanomètres (65 nm aujourd’hui) et attendus d’ici la fin de l’année.

Présentés sous le nom de code Bearlake, les jeux de composants “3 Serie” devraient introduire des améliorations en termes d’optimisation de la consommation électrique et de traitement multimédia (son et vidéo). 3 Serie servira également de fondation aux prochaines générations des plates-formes Viiv (pour les PC de salon) et vPro (machines d’entreprise) respectivement estampillées des noms de code Salt Creek et Weybridge.

Support de la DDR3

Sur le papier, les chipset 3 Serie supporteront la DDR2 800 MHz et la DDR3 jusqu’à 1 333 MHZ. Ainsi que le PCI Express 2.0 qui doublera la bande passante des cartes graphiques, notamment. Les chipset seront également optimisés pour la technologie Turbo Memory d’Intel qui permet de gérer des modules de mémoire Flash intégrés à la carte mère afin d’optimiser, notamment, le démarrage de Vista et des applications.

Côté interface graphique, justement, les composants supporteront l’API DirectX 10 de Microsoft et l’interface Aero de Windows Vista. Les puces intégreront les moteurs graphiques G33 et P35 susceptibles de gérer l’affichage de vidéo en haute définition. Ils seront d’ailleurs compatibles avec le HD DVD de Toshiba et son rival le Blu-Ray de Sony. Disponibles depuis le mois d’avril, les composants G33 et P35 cèderont prochainement la place aux Q33 et Q35 ainsi qu’au X38, un chipset doté d’un double composant graphique qui devrait être proposé d’ici 90 jours, selon Intel.

Le fondeur de Santa Clara a également profité de sa tribune au Computex pour annoncer l’arrivée prévue pour le troisième trimestre du processeur Core 2 Extreme mobile. Le haut du pavé en matière de puissance processeur s’invitera donc dans les ordinateurs portables haut de gamme. Enfin, Intel a évoqué ses projets en partenariat avec Asus pour mettre au point un PC à 200 dollars destiné aux marchés familiaux et de l’éducation. Un projet qui n’est pas sans rappeler l’initiative One Laptop Per Child (OLPC) menée depuis 2005 par Nicholas Negroponte également estampillée “PC à 100 dollars”.

Des processeurs AMD taillés pour le DTX

De son côté, AMD en a profité pour lancer une nouvelle génération de processeurs à basse consommation. Gravés en 65 nm, les puces Athlon X2 dual-core BE-2350 et BE-2300 ne consomment “que” 45 Watts (contre 65 W. au minimum pour les Athlon 64 X2). Les horloges de ces nouveaux processeurs sont respectivement cadencées à 2,1 et 1,9 GHz avec des caches de niveau 2 (L2) de 512 Ko par coeur. Ils sont respectivement proposés à 91 et 86 dollars (l’unité par lot de 1 000 pièces).

Selon AMD, la nouvelle famille de puce BE (amenée à s’enrichir) est parfaitement adaptée aux boîtiers de petite tailles et particulièrement au DTX, un nouveau format de carte mère proposé par le fondeur de Sunnyvale qui vient d’en présenter les spécifications finales au Computex.

Ce nouveau form factor devrait donner naissance à une nouvelle génération de solutions matérielles destinées aux marchés de l’embarqué et des PC de salon tout en ne sacrifiant rien aux performances. Le constructeur taiwanais Asus (encore lui) a déjà annoncé qu’il produira des cartes mère DTX au quatrième trimestre 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur