Computex 2012 : Acer déclare sa flamme à Windows 8

MobilitéPoste de travailSystèmes d'exploitationTablettes
logo Windows 8

Acer n’a plus d’yeux que pour Windows 8. En témoigne ce florilège d’ultraportables hybrides, de PC tout-en-un tactiles et de tablettes convertibles dévoilé en guise de prélude au Computex 2012.

Guère insensible aux charmes d’un Windows 8 devenu la plaque tournante du Computex 2012, Acer suit la tendance et matérialise ses aspirations avec une généreuse offre de PC et tablettes.

A l’appui de l’expérience du tout-tactile qu’induit l’interface Metro, Acer se prend à explorer de nouveaux formats tels les ordinateurs tout-en-un, pour tendre vers les ultraportables hybrides en passant par les tablettes numériques convertibles.

Premiers fruits de ce florilège, les dénommées S7, deux ultrabooks de deuxième génération en Ivy Bridge, réservés aux plus fortunés comme le sont la Série 9 chez Samsung et la gamme Folio de HP.

A 11,6 et 13,3 pouces, ces nouvelles références tranchent en tout point avec leurs prédécesseurs, dont le vénérable S3, que nous avions testé fin 2011. Loin la HD Ready en 1366 x 768, la Full HD fait foi sur des dalles IPS inclinables à plat, pour environ 1 cm d’épaisseur.

Acer estime à 10 heures l’autonomie de ces machines qui devraient investir le marché américain à l’automne, entre 999 et 1799 dollars TTC, selon Engadget.

Passé des monoblocs Aspire U5600 et U7600 (respectivement 23 et 27 pouces) alignés sur l’offre actuelle leur pied inclinable excepté, la palme de la métamorphose revient aux tablettes de la marque, qui adoptent les claviers amovibles propres à la gamme Transformer d’Asus.

Inspirée de l’Iconia Tab A510 et son processeur Nvidia Tegra 3, la W510, dotée d’un écran de 10,1 pouces en 1280 x 800, substitue à l’architecture ARM le x86 pour permettre l’exécution de Windows 8 sous son environnement traditionnel de bureau.

Outre un clavier chiclet de type netbook, sa station d’accueil attitrée intègre une batterie supplémentaire qui porte à 18 heures l’autonomie d’un ensemble dont le tarif de base (configuration à 16 Go ?) devrait avoisiner les 400 à 500 dollars.

Dans la catégorie supérieure, susceptible d’impacter les ventes d’ultraportables, la W700 et son panneau capacitif de 11,6 pouces en Full HD. Sa connectivité inclut un port USB 3.0 auquel devrait à terme s’adjoindre une interface Thunderbolt. Une concurrente pour l’iPad ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur