Computex 2013 : Intel Haswell à l’affiche chez Gigabyte

MobilitéPoste de travailSystèmes d'exploitation

Premier théâtre d’exposition de la nouvelle micro-architecture Intel Haswell, le Computex 2013 donne lieu à l’officialisation de PC hybrides ultra-fins, dont l’U21M de Gigabyte.

Dans les rangs du Computex 2013, les premières initiatives se dévoilent autour de la nouvelle micro-architecture Intel Haswell, mais le flou règne encore, y compris au catalogue de Gigabyte.

Le fabricant high-tech taïwanais abat la carte du facteur de forme hybride avec le PC portable convertible U21M, dont l’écran tactile de 11,6 pouces (1366 x 768 points) peut pivoter à 180 degrés autour d’une charnière centrale et éventuellement se rabattre sur le clavier, en mode “tablette”.

Orienté grand public sur le papier, le produit tend davantage, dans la pratique, vers une cible pro. Ses 4 ou 8 Go de RAM extensibles à 16 Go ne trompent pas plus que les processeurs Core i5/i7 de dernière génération.

Passé Ivy Bridge, c’est au tour de Haswell, dévoilée voici quelques jours avec la promesse de designs plus fins et plus flexibles pour les ordinateurs portables, d’être mise à l’honneur… sur la fiche technique.

Dans la pratique, Gigabyte livre bien peu de détails, outre l’implémentation d’une solution graphique HD 4400 (GEN2), qu’Intel ne devrait pourtant dédier qu’aux nouveaux processeur “desktop”.

Les version mobiles sont en effet amenées à adopter les GPU GEN3, plus prometteurs en termes de performances graphiques grâce aux IGP Iris Graphics 5000, 5100 et Iris Pro.

Pas plus d’informations quant à l’autonomie de l’U21M, qui embarque une batterie de 40 Wh. Le rapport performance par watt est pourtant l’un des chevaux de bataille d’Apple, qui évoque des gains substantiels de l’ordre de 30 à 50%.

Quant au “design fin”, il ne s’illustre guère en l’objet de ce convertible qui tutoie les 20 mm d’épaisseur, pour 1,5 kg dans sa configuration… en stockage hybride.

Mémoire flash (SSD jusqu’à 256 Go) et disque dur (2,5 pouces, 9,5 mm, jusqu’à 1 To en 5400 ou 7200 tours/minute) peuvent en effet cohabiter pour offrir une grande capacité de stockage et accélérer le chargement des données.

L’identité du processeur n’étant pas confirmée, il est difficile de déterminer si la prise en charge de l’HyperThreading (doublement des fils d’instructions), du VT-D (virtualisation) et de vPro (fonctions de sécurisation et d’administration intégrées) sera au rendez-vous.

Le support de l’USB 3.0 (2 ports sur les 4 disponibles) est en revanche acté. Le double affichage est également d’actualité, avec des interfaces HDMI et VGA.

Outre le Wi-Fi 802.11n et le Bluetooth 4.0LE (“Low Energy”), la 3,5G est accessible via un emplacement réservé à une carte SIM.

convertible Gigabyte

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous au point sur le Consumer Electronics Show ?

Crédit photos : Gigabyte


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur