Computex 2014 : entre objets connectés et impression 3D

Régulations
computex-2014

Après s’être ouvert aux smartphones et tablettes l’année passée, le Salon de l’informatique de Taïwan fait la part belle aux “appareils intelligents”. Autre tendance majeure : l’impression 3D.

La 34e édition du plus grand salon informatique d’Asie* ouvrira ses portes ce mardi 3 juin à Taïwan.

Cinq jours durant, elle mettra à l’honneur un univers naissant : celui des objets communicants. Les 130 000 visiteurs attendus pourront pour la première fois accéder à un espace baptisé SmarTech et dédié aux “wearable technologies”, en d’autres termes ces produits électroniques que l’on porte sur soi (lunettes comme les Google Glass, montres comme la Galaxy Gear de Samsung, etc.).

Le ton a été donné en amont de cette grand-messe technologique : la société locale Abeltech a remporté le prix “Meilleur choix” pour sa caméra en forme de brosse à dents qui filme tous les recoins de la bouche et transmet les images haute définition à un smartphone ou une tablette.

Les terminaux mobiles constituent un point d’ancrage pour la plupart des objets communicants qui seront présentés au Computex. Mais la puissance de traitement provient surtout du cloud, qui permet l’analyse massive de données, avec des applications dans de nombreux domaines : santé, productivité, confort… ou encore sécurité. Illustration avec ce système intelligent destiné à prévenir les conducteurs automobiles s’ils dévient de leur route.

La vision à long terme des industriels est celle d’un réseau global au sein duquel communiqueront systèmes embarqués, capteurs intelligents, terminaux mobiles, bases de données et data centers. Mais dans l’immédiat, le marché va se recentrer sur l’humain, avec des outils qui lui permettront de suivre son activité ou celle de tiers. Asus donnera l’exemple avec son nouveau bracelet connecté Liquid Leap, qui enregistrera des données physiques lors d’activités sportives, mais servira aussi de second écran, en complément à un smartphone.

Cette édition du Computex devrait aussi confirmer l’impression 3D comme l’une des tendances majeures de l’année 2014. Les grands chantiers définis en début d’année dans le cadre du Consumer Electronics Show de Las Vegas restent d’actualité : automatisation et standardisation logicielle, nouveaux matériaux, rapprochement usine-consommateur… avec l’objectif de toucher des secteurs aussi divers que la mécanique, la médecine, la robotique et le modélisme.

La journée du 6 juin sera réservée à l’impression 3D. En point d’orgue, une conférence dédiée aux perspectives d’évolution du marché réunira plusieurs start-up qui se sont lancées dans l’aventure en proposant leurs propres machines et/ou services. Chez les industriels, la jeune pousse américaine XYZ Printing – et sa lignée d’imprimantes Vinc3D – côtoiera le groupe 3D Systems. Le monde universitaire se joindra aux débats avec le Georgia Institute of Technology. La China 3D Printing Association sera représentée au même titre que le gouvernement japonais, qui a mandaté Takeo Nakagawa, considéré comme l’un des pionniers de l’impression 3D dans le pays.

Rappelons que l’impression 3D fait partie des 34 axes de développement définis en 2013 par le gouvernement Ayrault dans le cadre de son plan de “reconquête industrielle”, dont l’objectif est d’accélérer la création d’emplois et d’augmenter la part de l’industrie dans le PIB du pays. Le marché mondial est estimé à 2,3 milliards de dollars en 2013.

Imprimante 3D Stratasys Objet500 Connex3

Image 1 of 6

Matériaux et couleurs
L'Objet500 Connex3 est la première imprimante 3D capable de mêler différents matériaux et plusieurs niveaux de rigidité.

* 1700 exposants sont attendus. Consulter la liste pour plus de détails.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : évolution et révolution de l’impression 3D

Crédit illustration : xtok – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur