Conduite autonome: le trio BMW-Intel-Mobileye prépare des tests sur route dès 2017

Mobilité
intel-bmwgroup-mobileye-consortium

CES 2017 : L’alliance regroupant BMW, Intel et Mobileye compte rapidement mettre une quarantaine de voitures autonomes en circulation.

L’édition 2017 du CES de Las Vegas se mue en un simili-Salon de l’Automobile au regard des avancées technologiques dans le secteur comme la conduite autonome.  Dans ce domaine, le trio BMW-Intel-Mobileye enclenche la deuxième vitesse.

Le consortium industriel compte mettre une flotte de 40 voitures autonomes en circulation d’ici la deuxième semestre 2017 entre les Etats-Unis et l’Europe. 

Cinq mois après l’annonce initiale de leur alliance, ils viennent de faire le point sur leur feuille de route qui passe par le développement d’une plateforme technologique extensible susceptible d’être appropriée par des constructeurs d’automobiles tiers.

“Nous constatons déjà des économies d’échelle et une rapidité d’exécution en partageant les coûts de développement et en mutualisant les ressources pour concevoir une plateforme autonome complète”, déclare Brian Krzanich, CEO d’Intel.

Dans cette conquête d’un nouveau levier de croissance associé à la voiture connectée, la firme américaine s’est donné les moyens de dérouler sa stratégie en “mettant en place une équipe dédiée avec des objectifs clairs et partagés et une culture d’innovation, d’agilité et de responsabilité. ”

Selon Klaus Fröhlich, membre du conseil d’administration de BMW, “ce partenariat a toutes les compétences et le talent nécessaires pour surmonter les énormes défis technologiques à venir et commercialiser les véhicules autonomes”.

De son côté, Amnon Shashua, Président et co-fondateur de Mobileye, estime que la plateforme en cours de développement servira de référence pour la conduite autonome sur les axes d’autoroutes et les zones urbaines.

intel-bmwgroup-mobileye-managers
De gauche à droite : Klaus Fröhlich (BMW), Brian Krzanich (Intel) et Amnon Shashua (Mobileye).

Pour BMW et ses deux partenaires, la route doit conduire à la mise en commercialisation de la BMW iNEXT à l’horizon 2021. Le modèle constituera le premier véritable véhicule entièrement autonome du groupe (peut-être du monde car le course reste ouverte).

Comme appel du pied à d’autres partenaires (firmes technologiques ou constructeurs auto), plusieurs offres vont être développées, allant des modules intégrés clefs à une solution complète de bout en bout.

Etant entendu qu’aucun acteur ne peut développer seul une voiture autonome, allant de la voiture au système dans le cloud, en passant par les unités de calcul, les capteurs (LIDAR….).

Les collaborations avec Mobileye sont très convoitées au regard de son expertise dans les capteurs embarqués. Un autre axe d’alliance a été verrouillé avec l’équipementier auto Delphi.

Vidéo promotionnelle de l’alliance Intel-BMW-Mobileye (via YouTube) :

(Crédit photo : @BMW)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur