Conduite autonome : Fiat Chrysler Automobiles roule pour le consortium Intel-BMW

Mobilité
fiat-chrysler-conduite-autonome

Pour accélérer la cadence de l’innovation technologique, le groupe Fiat Chrysler adhère à l’alliance formée par le trio Intel-Mobileye-BMW.

Avec l’appui de Mobileye (dont l’acquisition avait été annoncée il y a 5 mois), Intel accélère dans l’innovation liée à la conduite autonome. Les deux alliés technologiques prévoient de déployer une flotte d’une centaine de véhicules 100% autonomes d’ici la fin de l’année.

Avant leur rapprochement capitalistique, ils avaient déjà réalisé un bout de chemin ensemble avec l’officialisation d’une alliance remontant à juillet 2016 avec le constructeur automobile allemand BMW pour mutualiser les ressources et les compétences dans le domaine des véhicules connectés. Un trio mis en avant lors du dernier CES de Las Vegas en début d’année.

Aujourd’hui, c’est au tour du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA) de rejoindre le consortium industrielle, qui comprend également les équipementiers automobiles Delphi Automotive et Continental. 

L’objectif est de créer une plateforme technologique permettant d’approfondir le degré d’automatisation et passer d’un niveau intermédiaire (Level 3) pour parvenir à une autonomie complète (Level 4/5) de conduite.

Elle sera mise à disposition des constructeurs automobiles, tout en respectant l’identité des marques automobiles.

Les ambitions affichées demeurent identiques : accélérer le rythme de l’innovation, mutualiser les ressources et les expertises pour rester dans la course technologique.

Le consortium Intel-Mobileye-BMW pourrait lancer des essais sur route pour une quarantaine de véhicules autonomes d’ici la fin de cette année.

Quant à la feuille de route de Fiat Chrysler Automobiles, il compte lancer la production en masse de voitures autonomes d’ici 2021. Ce qui colle aux ambitions affichées par les groupes concurrents.

Le constructeur italo-américain (162 usines de productions, 87 centres R&D) dispose d’un autre atout : une deuxième collaboration poussée avec Waymo, la division conduite autonome d’Alphabet (maison mère de Google), pour développer des véhicules sans chauffeur à partir du modèle hybride Chrysler Pacifica.

(Crédit photo : FCA, centre R&D)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur