Conduite autonome : quand Navya hèle un taxi sans chauffeur

Apps mobilesBig dataData-stockageEntrepriseMobilitéStart-up
autonom-cab-navya-christophe-sapet

La société technologique lyonnaise Navya élargit sa gamme avec l’Autonom Cab, un taxi 100% automatique.

C’est une nouvelle étape sur la feuille de route de Navya. La société lyonnaise, spécialisée dans la conception de véhicules 100% autonome et électrique, élargit sa gamme.

Après les navettes 100% automatiques, elle vient de présenter un modèle CAB préfigurant des flottes de taxis sans poste de pilotage, sans volant et sans pédales. Bref, sans chauffeur. Le nouvel AUTONOM CAB peut transporter 1 à 6 passagers.

« C’est une révolution d’usages et de technologies, permettant au plus grand nombre d’avoir accès à des solutions de mobilité totalement inédites. », évoque Christophe Sapet, Président de Navya, cité dans le communiqué.

Le nouveau véhicule sera disponible en service privatisé ou partagé. Une application mobile compagnon permettra d’ouvrir ou de fermer la porte et d’activer le véhicule pour les déplacements avec une vitesse moyenne de 50 km/h (mais le cab peut réaliser des pointes à 90 km/h).

navya-autonom-cab-lancement

D’un point de vue technologies embarquées, Navya a intégré dans son Cab de multiples capteurs : LiDAR (télédétection par laser), caméras (6), radars (4), antennes GNSS (2) et une centrale inertielle (système de localisation). La société high-tech lyonnaise a également conçu sa propre plateforme de mapping.

Navya a mobilisé ses capacités de R&D et son expertise d’intelligence artificielle et ses unités de production entre la France et les Etats-Unis.

Pour ce nouveau déploiement, Navya s’est entouré de Keolis (opérateur de transport, filiale du groupe SNCF) et du ROYAL AUTOMOBILE CLUB (RAC WA) pour l’Australie.

Le nouvel engin autonome sera mis sur le marché à partir du deuxième trimestre 2018.

Selon FranceInfo, le coût du véhicule se situe dans la fourchette 230 000 – 250 00 euros.

Le Cab fera ‘objet d’une expérimentation dans Paris au printemps 2018. Auparavant, il passera par la case CES à Las Vegas en janvier prochain


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur