Conduite autonome : Samsung prospecte en Europe avec un fonds dédié

Mobilité
samsung-tttech-conduite-autonome

Samsung dédie à la conduite autonome et au véhicule connecté un fonds de 300 millions de dollars qui réalise un premier investissement en Autriche.

Pour avancer ses pions dans la conduite autonome et le véhicule connecté, Samsung a prospecté en Autriche.

Le groupe coréen réalise, sur place, un investissement de 75 millions d’euros dans la société TTTech, qui développe des solutions de connectivité et de sécurité utilisées notamment dans l’aéronautique (sur le Boeing 787), l’aérospatiale (dans la navette Orion de la NASA)… et l’automobile.

Dans ce domaine, l’entreprise fournit une plate-forme embarquée baptisée MotionWise, et exploitée entre autres par le système d’assistance à la conduite zFAS intégré dans l’Audi 8 série 2017 du groupe Volkswagen… actionnaire de TTTech.

tttech

Samsung envisage une collaboration avec le constructeur allemand et entend intégrer l’offre qui en résultera dans le portefeuille d’une société qu’il a récemment acquise, pour 8 milliards de dollars : Harman, qui commercialise des solutions connectées pour l’automobile (télématique, infodivertissement, sécurité).

« Nous n’avons pas l’intention de devenir un constructeur automobile », assure Samsung, qui mène ses tests sur la voie publique avec des véhicules Hyundai, après en avoir reçu l’autorisation en Corée (au mois de mai) et en Californie (en août).

samsung-tttech

L’investissement dans TTTech est réalisé par l’Automotive Innovation Fund, fonds que Samsung a doté de 300 millions de dollars pour soutenir des projets dans la conduite autonome et le véhicule connecté.

Il fait suite à d’autres prises de participations que liste TechCrunch : Almotive, Oculii, Quanergy, Renovo et TetraVue sur le segment des capteurs électroniques ; Autotalks et Valens dans la connectivité ; Graphcore pour le calcul haute performance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur