Conduite autonome : un socle techno Mobileye – Delphi au prochain CES

Mobilité
delphi-mobileye-voiture-autonome
3 3

Mobileye (capteurs embarqués) et Delphi (équipementier automobile) planchent sur une solution clefs en main de conduite autonome. Rendez-vous en janvier.

Mobileye, fournisseur de solutions technologiques anti-collisions par l’exploitation de systèmes de capteurs embarqués dans les véhicules, va collaborer Delphi, sous-traitant technologique pour le secteur de l’automobile.

Les deux sociétés – l’une d’origine israélienne et l’autre d’origine britannique – vont travailler sur une solution approfondie et clefs en main de conduite automatique (« SAE Level 4/5 automated driving solution »).

Ce qui nécessite une collaboration technologique de haut niveau afin de concevoir une plateforme pouvant amener un conducteur à éviter de se servir de ses mains et de ses yeux dans un véhicule.

Le fruit de leurs travaux en commun devrait être présenté (au moins en démo) au prochain CES de Las Vegas en janvier 2017. Sachant que Mobileye et Delphi coopèrent depuis 2002 sur de multiples projets.

Tout s’accélère sur ce marché. Mobileye multiplie les partenariats dans le domaine de la conduite autonome. En mai, un accord avec STMicroelectronics a été signé pour développer un système sur puce (SoC EyeQ5) pour « fusionner les données collectées par les capteurs pour les véhicules autonomes ».

En juillet, le trio BMW – Intel – Mobileye a scellé une alliance pour mettre sur le marché autour de 2021 des véhicules 100% automatique.

Les principaux acteurs de la filière automobile se mobilisent autour de ce marché présenté comme une révolution. Sans compter sur des challengers comme Tesla, Google, Apple ou Uber.

Selon A.T. Kearney, le marché de la conduite autonome pourrait atteindre 500 milliards d’euros d’ici 2035 (perspectives de septembre 2015).

(Crédit photo : Delphi, CES 2016)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur