Conduite autonome : Transdev avance avec Delphi et Renault-Nissan en France

Mobilité
conduite-autonome-delphi-transdev-renault

Des jonctions technologiques et commerciales entre Delphi, Transdev et Renault-Nissan permettront d’aboutir à un service de véhicules autonomes à la demande après des phases pilotes.

Nouvel accord dans le domaine de la conduite autonome : Transdev, opérateur français de transport public, s’associe à l’équipementier automobile américain Delphi Automotive d’un côté et au groupe Renault-Nissan de l’autre.

Mais les initiatives sont liées pour avancer dans le sens de la compréhension des enjeux et des technologies qui vont révolutionner le secteur de l’automobile.

Transdev et Delphi ont convenu d’un partenariat commercial pour développer un système global de transport autonome à la demande (Automated Mobility on Demand – AMoD).

Concrètement, ce système utilisera le logiciel de dispatch de Transdev (Universal Routing Engine – URE) et la plateforme de conduite autonome de Delphi (Centralized Sensing, Localization and Planning – CSLP), développée en partenariat avec Mobileye (en cours de rapprochement avec Intel).

Des programmes pilotes vont démarrer en France à Paris-Saclay et Rouen (Normandie). Ils sont présentés comme des premières européennes : une initiative de mobilité sans conducteur à la demande sur routes ouvertes.

Ce partenariat doit aboutir dès 2019 au lancement d’un service commercial exploitant de véhicules autonomes (voitures et navettes).

Des expérimentations seront menées prochainement sur des routes ouvertes à proximité du pôle universitaire et de recherche Paris-Saclay.

Transdev et Delphi développeront ensemble une solution de transport à la demande de « dernier kilomètre » depuis une gare conventionnelle jusqu’au plateau de Paris-Saclay et son campus.

« Nous croyons que l’autonomie apportera beaucoup d’avantages sociaux », a déclaré Yann Leriche, Chief Performance Officer au sein de Transdev.

« Notre mission est de tirer parti de ces avantages afin de fournir des options attrayantes de transport partagées avec nos clients. Le bien peut être partagé, par exemple avec des voitures à la demande, ou le trajet peut être partagé, par exemple, avec les autobus. »

Dans la métropole de Rouen, ce sera encore une autre dimension : des modèles de voitures électriques autonomes Renault Zoé seront proposées à la demande via une application mobile dédiée.

Forte intégration technologique

Les implications technologiques sont denses : Delphi et Transdev partageront leurs connaissances des systèmes de mobilité à la demande (AMoD) pour développer des véhicules totalement autonomes, des solutions d’infrastructure intelligente ainsi que la plateforme cloud associée.

L’équipementier automobile américain intègrera sa plateforme clé en main dans les véhicules opérés par Transdev avec des composants stratégiques : le logiciel de contrôle du véhicule Ottomatika, une gamme de capteurs intelligents, les technologies sécurisées de mise à jour automatisées développées par Movimento et la technologie de Road Experience Management développée par Mobileye.

Côté Transdev, il intègrera son logiciel de dispatch Universal Routing Engine de contrôle-commande en interface avec une infrastructure intelligente, et des modules logiciels additionnels de transport public.

La jonction entre Transdev et Renault était déjà connue : en février, les deux partenaires avaient annoncé une collaboration pour le « développement de services de mobilité avec des flottes de véhicules électriques autonomes pour les transports publics et les transports à la demande ».

De son côté, Delphi s’est associé avec Intel et Mobileye dans ce domaine nécessitant des ressources R&D mutualisées pour avancer plus rapidement.

(crédit photo : Transdev)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur