Conférences Web et audio : le français Arkadin s’étend en Amérique du Sud

Cloud

Le fournisseur de services d’audio et de web conférences lève 20 millions d’euros pour soutenir sa croissance à l’international. Entretien avec son fondateur.

Arkadin est plutôt discrète. Pourtant, depuis sa création en 2001, ce fournisseur français de services d’audio et de web conférences affiche une croissance régulière de ses activités et effectue une percée au niveau international. 

La société vient d’annoncer un troisième tour de table de 20 millions d’euros. Cette opération de financement est marqué par l’arrivée d’un nouvel actionnaire : UFG Private Equity. Ce fonds de capital-risque apporte cinq millions d’euros tandis qu’un pool bancaire “apporte une dette senior* de 15 millions d’euros”.

Apax Partners et CDC Innovation, les deux fonds d’investissement qui avaient participé aux deux premiers tours de tables organisés entre 2004 (6 millions d’euros) et 2005 (5 millions d’euros), ont suivi.

“Au démarrage en 2001, nous avons auto-financé les investissements avec l’aide de quelques investisseurs individuels”, se rappelle Olivier de Puymorin, fondateur et Président d’Arkadin. Désormais, le capital de la société est réparti en trois tiers : fonds d’investissement, investisseurs individuels et managers.

Ce nouveau “coup de pouce” financier va permettre à Arkadin de déployer plus largement ses activités : la société propose ses services dans 22 pays à travers 32 bureaux (Europe, Asie et Amérique du Nord).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur