Confidentialité : Facebook dénigre la curiosité des recruteurs

Marketing

Facebook fustige le comportement de ces dirigeants d’entreprise qui tentent d’extorquer à leurs employés le mot de passe de leur compte.

Erin Egan s’indigne ouvertement du comportement d’une part croissante de dirigeants d’entreprise, qui réclament à leurs employés ou aux aspirants à l’embauche le mot de passe de leur compte Facebook.

La responsable de la vie privée pour le compte du réseau social de Mark Zuckerberg déplore le vide législatif qui règne à cet égard et s’inquiète de la propagation du phénomène.

Mais la démarche est contraire à la politique en vigueur sur Facebook.

Aucun de nos 850 millions de membres ne devrait avoir à partager, pour quelque raison que ce soit, ses identifiants de connexion et laisser quiconque accéder à son compte“, résume Erin Egan.

Et d’ajouter que “de telles concessions peuvent [non seulement] compromettre la sécurité d’un compte, [mais aussi] violer la confidentialité de l’ensemble des amis de la victime.

Si la fréquence de ces pratiques encore mal définies demeure inconnue, les révélations d’un Américain du Maryland ont agi comme un véritable détonateur.

L’intéressé s’était vu contraindre à fournir à son recruteur les clés de son compte Facebook, afin de procéder à des vérifications “de rigueur“, lui avait-on glissé.

L’homme, qui s’est estimé spolié de son droit à la confidentialité, s’est pourvu auprès des instances judiciaires compétentes, déclenchant un raz-de-marée. Les premières conclusions ont de surcroît été rendues à l’encontre de l’employeur.

Pour autant, la pratique sembler s’ancrer rapidement dans les moeurs. Face à la situation actuelle du marché de l’emploi, nombre d’individus ne sauraient en effet déroger aux exigences de leurs supérieurs.

Facebook vie privée

 

Crédit image : © kebox – Fotolia.com.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur