Confidentialité : le Vatican ne badine pas avec les nouvelles technologies

Cloud
Vatican conclave nouvelles technologies

Le Vatican a adopté des mesures draconiennes pour protéger la confidentialité du conclave qui se réunit actuellement dans le cadre des élections pontificales.

Coupés du monde, les 115 cardinaux en conclave dans la Chapelle Sixtine pour élire le futur Pape sont sevrés de nouvelles technologies.

Ils sont soumis à des règles draconiennes prohibant toute communication avec l’extérieur, sauf en cas d’extrême urgence.

Toutes les ondes électromagnétiques sont brouillées et l’utilisation d’appareils permettant de consulter, d’enregistrer ou de transmettre des données, est prohibée, avec une sanction à la hauteur des enjeux : l’excommunication.

La sécurité du Vatican est effectivement sous pression, amplifiée par la multiplication des fuites qui ont dernièrement secoué le plus petit État du monde. Le penchant de certains ecclésiastiques pour Twitter n’y est pas étranger.

Silicon.fr note que 4 mesures techniques ont été déployées à l’initiative du cardinal Tarcisio Bertone, pour conserver la confidentialité autour de ces élections pontificales.

En premier lieu, tous les systèmes d’information sont interdits, notamment la télévision et la radio.

Pour empêcher l’intrusion d’appareils électroniques, des détecteurs de métaux sont placés dans l’enceinte du Vatican, notamment à l’entrée de la Chapelle Sixtine.

Dans ce même lieu saint, un faux plancher a été installé au-dessus des carreaux décorés au sol. Il cache des inhibiteurs de signaux. On en trouve un second dans le lieu de résidence des cardinaux : la Domus Sanctae Marthae, située à l’arrière de la Basilique Saint-Pierre.

Enfin, un balayage est effectué avec des scanners anti-mise sur écoute pour détecter l’éventuelle présence de micros cachés.

Ultime mesure rappelant que la première faille d’un système reste le paramètre humain, tous les membres du conclave, y compris les médecins et assistants, sont tenus au secret et prêtent serment en ce sens.

Si les promesses sont respectées, alors le conclave pourra véritablement mériter son nom, dont l’expression latine signifie “une pièce qui peut être fermée”.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le langage high-tech ?

Crédit photo : KKulikov – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur