Confidentialité : Yahoo fait machine arrière sur le Do Not Track

Cloud
do-not-track-yahoo

Après Google et Facebook, Yahoo abandonne à son tour le réglage de confidentialité Do Not Track. Le portail américain laisse aux utilisateurs le soin de “personnaliser” leur navigation.

Tiraillé entre la pression des lobbys d’annonceurs et les dissensions qui règnent au sein du W3C, Yahoo tire un trait sur le Do Not Track.

A défaut d’un “standard unique suffisamment efficace, facile à utiliser et adopté massivement par l’industrie high-tech”, le portail américain ne prend plus en charge ce réglage de confidentialité pensé pour offrir aux internautes une gestion plus tangible de leurs données personnelles – et plus particulièrement de leur communication à des tiers. Le soin est désormais laissé aux utilisateurs de “personnaliser” leurs préférences de navigation depuis le Privacy Center.

En délaissant cette fonctionnalité dont il fut l’un des hérauts, Yahoo emboîte le pas à Google et Facebook… ainsi qu’à des centaines d’entreprises du Net, qui abandonnent les unes après les autres le Do Not Track. Cette défection intervient à l’heure où les membres du World Wide Web Consortium (organisme qui définit les standards utilisés sur la Toile) peinent à s’accorder sur les critères de normalisation du mécanisme.

Pour mémoire, le Do Not Track repose sur l’envoi, aux sites compatibles, d’une requête HTTP destinée à spécifier que le navigateur ne transmettra pas de données et n’acceptera aucun cookie, du nom de ces fichiers témoins qui collectent des données à tour de bras. Mais ce principe pose des problèmes à plusieurs échelons. Il contrarie notamment les algorithmes du moteur C.O.R.E (Content Optimization & Relevance Engine), qui se basent sur les préférences de navigation de tout un chacun pour générer des pages d’accueil Yahoo personnalisées.

Membre de la Digital Advertising Alliance (groupe de pression qui réunit de nombreux annonceurs), Yahoo dénonce également, depuis plusieurs années, l’ombre faite à la publicité ciblée. Il n’est, en l’occurrence, plus possible d’identifier les habitudes de consommation et les profils types de la population connectée.

yahoo-do-not-track

Yahoo

Image 1 of 16

Yahoo : la saga d'un groupe Internet pionnier
Tout commence en 1994 avec le Jerry's Guide to the World Wide Web, une base de données qui sert de fondement à l'annuaire Yahoo (Yet Another Hierarchical Officious Oracle) qui émerge en 1995.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous de Yahoo ?

Crédit photo : jimmi – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur