Configurer facilement le pare-feu de Mac OS X

Cloud

Configurer la sécurité Unix de Mac OS X risque de laisser perplexes nombre d’administrateurs ou d’utilisateurs avancés. La simplicité de Mac OS 9 n’est pas au rendez-vous. Normal, on utilise des outils Unix. Mais on peut garder espoir.

Même si Mac OS X a la bonne idée d’embarquer un firewall, il y a peu de chances que beaucoup d’utilisateurs parviennent à le faire fonctionner. Normal, puisqu’il n’est configurable qu’en mode console. Pourtant, un tel outil est quasiment indispensable lorsqu’on se connecte à Internet en haut débit, au travers d’une connexion ADSL par exemple. Heureusement, un développeur a eu l’excellente idée de lui procurer une interface Aqua, nommée FireWalk. L’utilitaire Firewalk X, disponible en version 1.3.5, possède deux applications, l’une pour l’administration (Firewalk), l’autre pour résoudre les dysfonctionnements de Firewalk et du firewall (Firewalk Repair Kit). Pour faciliter la configuration du pare-feu, un assistant a été implémenté. On définit en premier le niveau d’administration désiré (basique, intermédiaire, expert) et ensuite, la configuration se réalise par étapes (services à interdire, nom du profil, définition des ports du serveur, etc.). Très pratique. On peut ainsi définir plusieurs profils de firewall, chacun ayant un fonctionnement précis (par exemple, un profil uniquement pour protéger la messagerie et le serveur Web). Firewalk permet d’interdire l’accès extérieur aux services DHCP, AppleShare, DNS, FTP, SSH, Samba ou encore Mail et Telnet. Cet utilitaire est disponible en anglais pour la somme de 12 dollars (environ 13,5 euros).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur