Conforama : promotion canapé dans le capital de Showroomprivé

E-commerceMarketing
showroomprive-conforama

Conforama (propriété de Steinhoff) prend 17% du capital de Showroomprivé pour 157,4 millions de dollars. Des synergies sont à attendre en termes de commerce digital.

Showroomprivé vient de trouver un nouvel actionnaire pivot : Conforama (filiale de Steinhoff). Le spécialiste des ventes événementielles en ligne (mode & maison) vient d’annoncer une « prise de participation stratégique » de 17% dans son capital (et 12.95% des droits de vote).

Le montant de l’investissement s’élève à 157,4 millions d’euros.

L’opération est réalisée par le biais d’une cession hors marché d’actions Showroomprivé détenues par les co-fondateurs du groupe Internet marchand (Thierry Petit et David Dayan).

Au-delà de l’accord capitalistique, un accord commercial va mettre de réunir les deux parties dans une combinaison de distribution en mode phygital (mi-physique mi-numérique).

Showroomprivé pourra disposer du maillage physique des magasins Conforama sur le territoire (204 magasins en France) pour développer le réflexe click-and-collect (« Je commande sur Internet, je retire le colis en magasin »).

Le groupe e-commerce compte également élargir son offre dans le domaine de l’équipement de la maison* (ameublement, décoration, électroménager…) et accéder à de nouvelles sources d’approvisionnement produits pour étoffer ses opérations évènementielles.

Au-delà du réseau Conforama, Showroomprivé compte s’appuyer sur la présence internationale de Steinhoff (une trentaine de pays).

Dans la communication financière, il est précisé qu’après l’entrée dans le capital de Conforama, les cofondateurs de Showroomprivé conserveront 27,21% du capital de leur société (et 38,15% droits de vote).

Le groupe Internet marchand, qui a fêté son dixième anniversaire en 2016 et qui emploie désormais presque un millier de personnes, a a réalisé cette année-là un volume d’affaires brut TTC de plus de 750 millions d’euros, soit un chiffre d’affaires net de 540 millions d’euros (+22% par rapport à l’année précédente).

Conforama : rebond après l’échec de la reprise de Darty

« Cette prise de participation et ce partenariat basé sur une vision partagée de l’avenir du commerce omnicanal vont permettre à nos équipes de tirer le meilleur parti des univers du digital, du mobile et du commerce physique et d’accélérer la transformation digitale de Conforama, afin d’accroître son leadership dans l’équipement de la maison en Europe », estime Alexandre Nodale, P-DG de Conforama.

Selon Les Echos, l’enseigne traditionnelle, qui vient de fêter ses 50 ans, réalise actuellement 8% de ses ventes sur Internet. En 2016, elle a ouvert une marketplace sous la houlette de Mirakl.

L’an passé, le duo Conforama + Steinhoff avait aussi essayé un coup plus audacieux : s’emparer de Darty en lançant une contre-offensive sur FNAC. La bataille avait été intense mais en vain.

En matière de sponsoring, l’enseigne d’ameublement et de décoration a récemment signé un accord de trois saisons avec la Ligue de football professionnel (LFP) pour couvrir à partir de l’été 2017 le championnat de France de football (qui sera rebaptisé officiellement « Ligue 1 Conforama »). Montant du contrat selon L’Equipe : « un peu moins de 8 millions d’euros par an ».

*Le site Internet de Conforama dispose d’une base large de produits : Meuble, canapé, literie, cuisine, décoration, enfant, électroménager, image et son, informatique, jardin et loisirs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur