Conforama pourrait briser le mariage de Darty et la Fnac

EntrepriseFusions-acquisitions
darty
5 28

Selon Les Echos, Conforama, propriété de la holding sud-africaine Steinhoff, aurait soumis à Darty une offre d’achat, alors que la Fnac est déjà sur les rangs.

L’union entre Darty et la Fnac semblait scellée l’automne dernier, mais un nouveau prétendant vient de faire une entrée inattendue dans ce deal. Selon Les Echos, Conforama, propriété du groupe sud-africain Steinhoff, a soumis à Darty une « offre conditionnelle » que le spécialiste de la distribution de produits high-tech et d’électroménager étudie.

La proposition soumise par le spécialiste européen de l’ameublement semble, à première vue, alléchante : Conforama, selon The Financial Times, n’aurait pas surenchérit sur le montant proposé par la Fnac mais aurait mis en avant des modalités différentes : mettre du cash sur la table, au lieu de l’échange de titres proposé par la Fnac, même si celle-ci est disposée à apporter un peu plus de liquidités.

Toutefois, la holding Steinhoff n’a encore fait aucune annonce officielle à ce sujet.

Selon les dernières tractations, le groupe d’Alexandre Bompard souhaitait échanger une action Fnac pour 37 actions Darty, avec, pour compléter, la possibilité d’« une alternative en numéraire à hauteur d’un montant maximum de 95 millions d’euros ».

Le rapprochement Darty-Fnac permettrait la constitution d’un nouvel ensemble capable de réaliser un chiffre d’affaires combiné de 7 milliards d’euros, et de dégager des économies d’échelle et d’importantes synergies, en jouant la carte complémentarité.

Si Conforama remporte la mise, le spécialiste de l’ameublement pourrait monter en puissance sur le secteur complémentaire de la vente de produits électroniques et d’électroménager.

 

Crédit image : aureliefrance – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur