Connexion Internet : le retour du satellite

Mobilité

Tachyon commercialise depuis un mois, via la société InterneXt, une offre de connexion Internet par satellite en France. Longtemps dénigré, le satellite commence à trouver sa place sur le marché de la connexion haut débit notamment dans les zones rurales.

Longtemps jugé inapte pour des connexions Internet (délai de communication trop lent, connexion satellite uniquement en phase descendante…) le satellite semble faire son retour sur le marché du haut débit. En tout cas, Tachyon, société américaine, croit fortement à l’usage du satellite dans des zones rurales. Depuis un mois, la société, qui offre ce service déjà en Amérique du Nord et Centrale, commercialise la connexion par satellite en France via notamment la société InterneXt, filiale Internet de Primus Telecommunications.

“Beaucoup d’entreprises en France, situées dans des zones géographiques jugées non prioritaires, n’ont pas encore accès à des liaisons filaires adaptées à leurs besoins en termes d’applications Internet. Parallèlement”, explique Rémi Boudeille, directeur marketing d’InterneXt, “quand ces liaisons sont disponibles, leurs coûts, lorsque les clients sont trop éloignés des pops des opérateurs, sont souvent prohibitifs et leurs délais d’installation trop longs”.

Jusqu’à 2 Mbits/s en débit garanti

Sur ce dernier point, la société assure pouvoir installer en moins de 10 jours une connexion par satellite en n’importe quel point en France. L’accès satellite haut débit de Tachyon permet ainsi une connexion Internet à débit garanti allant de 300 Kbits/s à 2 Mbits/s en phase descendante et de 64 Kbits/s à 256 Kbits/s en phase ascendante. L’offre de base est commercialisée à partir de 4 000 francs par mois. Le tarif est de 15 000 francs pour des débits maximaux. L’offre toutefois cible différemment le marché des TPE et celui des PME. Alors que le marché des PME n’a pas de limite de trafic de volume, l’offre TPE est limitée à 1 Go de données par mois pour l’offre de base (2 500 francs par mois) et de 3 Go par mois (9 000 francs). A ces prix, s’ajoutent les frais d’installation qui se montent à 35 000 francs, quelle que soit l’offre choisie.

Pour Rémi Bourdeille, une connexion par satellite présente plusieurs avantages. “Contrairement aux services satellites avec retour terrestre et aux solutions ADSL aux débits non garantis, le satellite bidirectionnel ne rencontre pas ce genre de problème. Par ailleurs il n’y a pas de surcoût au moment d’upgrader son niveau de débit” assure-t-il.

Un mois après la commercialisation de l’offre de connexion par satellite, InterneXt compte à ce jour 7 clients dont deux ISP.

Pour en savoir plus :

* Tachyon

* InterNeXt


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur