Conversations chiffrées : Signal s’initie aux appels vidéo

Apps mobilesMobilité
signal-open-whisper-systems-beta-publique-appels-video
0 0 Donnez votre avis

Signal, l’app de communication chiffrée qui est développée par Open Whisper Systems, propose une bêta publique pour les appels vidéo.

Les appels en mode vidéo arrivent sur l’application de messagerie instantanée Signal, qui assure une haute confidentialité des échanges grâce au chiffrement des communications. La fonction est disponible en bêta pour l’app déclinée sous iOS et Android.

En l’état actuel, Open Whisper Systems, à l’origine de Signal, veut recueillir le retour des utilisateurs « de façon à ne pas avoir de surprises quand ce sera déployé pour tout le monde par défaut ». Les appels vidéo ne pourront être passés qu’entre utilisateurs de la version idoine de l’app de communication.

Dans un billet de blog, Open Whisper Systems précise que la version iOS bénéficie de CallKit (lui-même disponible depuis iOS 10), qui permet à des applications tierces de voix sur IP (VOiP) d’être intégrées nativement.

Ainsi, il devient possible de répondre aux appels d’une simple tape sur depuis l’écran tactile verrouillé, comme pour n’importe quel autre appel. Et les communications apparaissent aussi dans la liste « Récents » depuis l’application téléphone d’iOS.

En contrepartie, Open Whisper Systems précise que des métadonnées des appels vidéo (comme le numéro du contact et la durée de l’appel) sont synchronisées sur iCloud. Ce qui n’est pas de nature à rimer avec la confidentialité prônée par Signal.

C’est la raison pour laquelle l’activation de CallKit est en mode « opt-in » (enclenchée à la demande expresse de l’utilisateur). De surcroît, il faut que les deux correspondants de la communication activent l’option « appel vidéo ».

La collecte de données réalisées par le biais d’Apple n’est pas un scoop. Dans un article de novembre 2016, The Intercept assure que la firme de Cupertino conserve ces éléments connexes à l’appel sur une période pouvant s’étaler jusqu’à quatre mois pour répondre éventuellement à des besoins d’enquêtes policières.

Open Whisper Systems ajoute qu’avec cette bêta, les appels vocaux sont également améliorés en raison d’une « infrastructure de communication entièrement nouvelle ».

Approuvé par les défenseurs de la confidentialité à l’ère numérique

Signal jouit d’une très grande popularité parmi les défenseurs de la vie privée à l’ère numérique grâce à sa technologie de chiffrement de bout en bout rendue open source.

Pour également chiffrer leur service de bout en bout, WhatsApp, Facebook Messenger et Google Allo n’ont d’ailleurs pas hésité à exploiter la technologie développée par Open Whisper Systems.

Autre témoignage incontestable de la crédibilité : Edward Snowden avait lui-même fait l’article des applications Signal, TextSecure et RedPhone, toutes adossées à la technologie de chiffrement de bout en bout d’Open Whisper Systems.

Des experts en sécurité informatique tels que Matthew Green (université Johns-Hopkins à Baltimore, Maryland) et Bruce Schneier (célèbre cryptologue et mathématicien) vantent également le chiffrement solide derrière Signal.

(Crédit photo : AuntSpray – Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur