La console de jeux vidéo Ouya sous Android prête pour une entrée remarquée

MobilitéOS mobiles

Développée par la start-up américaine Boxer8, la console de jeux vidéo Ouya, qui sortira en mars prochain, sera dotée de l’OS Google Android, permettant de développer des jeux « free-to-play ».

Après avoir rencontré le succès sur le marché des smartphones, Google a décidé de se lancer sur le secteur des consoles de jeu, un terrain déjà bien occupé par Nintendo (la Wii), Sony (la PS3) ou encore Microsoft (la Xbox 360).s

Cette console de jeu vidéo de salon, baptisée « Ouya », embarquera l’OS star de Google, Android.

Elle sera mise au point par la start-up américaine Boxer8, qui vient de boucler une levée de fonds de 8,5 millions de dollars pour soutenir son développement.

Optimiste, Ouya a déjà annoncé l’ouverture des pré-réservations de la console de jeu Android, au prix de 99 dollars (prix de base pour une console+1 manette). Sa disponibilité officielle est annoncée pour mars 2013 au prix de 119 dollars.

Cette console « free-to-play » sera livrée avec un kit de développement (SDK-Software Kit Development) permettant aux développeurs de mettre librement au point des jeux vidéo, téléchargeables par d’autres joueurs, sans avoir besoin de verser de royalties au constructeur de la console pour l’exploitation de ces jeux.

L’éditeur Square Enix a déjà annoncé adaptera pour Ouya une version de son jeu Final Fantasy III.

 

 

Crédit image : Copyright StockLite-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur