Contax fait son entrée numérique avec le N Digital

Mobilité

Un vrai 24 x 36 numérique. C’est ainsi que Contax présente son premier boîtier numérique à 6 mégapixels, pas moins. Héritier des précédents modèles argentiques, le N Digital présente l’avantage de pouvoir utiliser les objectifs des générations précédentes et de conserver la même focale à l’image. A 7 500 euros, l’appareil s’adresse avant tout aux professionnels.

Avec son N Digital, Contax fait une entrée remarquée (et remarquable) dans le monde des appareils photo numériques. Marque du fabricant Kyocera (qui bénéficie, lui, d’une culture numérique), le N Digital n’offre pas seulement un boîtier 6 mégapixels, il propose un vrai 24 x 36 numérique. Le capteur CCD génère en effet une image de 2 008 x 3 008 pixels, un ratio qui respecte le format 24 x 36 mm exploité dans la majorité des boîtiers argentiques. Contax s’annonce d’ailleurs comme le premier constructeur à proposer un “vrai 24 x 36 mm numérique”. C’est oublier un peu vite le récent D100 de Nikon ou l’EOS-1D de Canon (mais en 4 mégapixels).

L’intérêt principal de ce boîtier est de pouvoir en changer les optiques, ce qui est impossible sur les modèles compacts. Les heureux propriétaires d’objectifs Carl Zeiss T* employés par la marque auront tout le loisir de pouvoir les réutiliser sur ce nouveau modèle. Surtout, ils n’auront pas à se lancer dans de tortueux calculs mentaux pour estimer la “focale résultante”. Contax précise cependant que son appareil n’utilise pas un capteur unique de 6 mégapixels, mais trois capteurs de 2 mégapixels juxtaposés “au pixel près”. Au final, l’image obtenue pourra être enregistrée en Jpeg (avec trois niveaux de compression de 0,8 à 3 Mo par image), en Tiff-RVB (18 Mo) ou en RAW 12 bits (9 Mo). Des fichiers lourds qui s’enregistreront sur des cartes CompactFlash de type II ou Microdrive d’IBM avant d’être transférées via l’interface Firewire.

Un appareil pro des plus complets

Pour le reste, le N Digital hérite des fonctionnalités de son alter ego argentique, le N1 : choix du mode de prise de vue (automatique, manuel, priorité ouverture, priorité vitesse), mesure de la lumière matricielle, pondérée ou centrale, mise au point sur cinq zones en X, sensibilité étendue entre 25 et 400 ISO par tiers d’illuminance (IL), Flash TTL, bracketing d’exposition, balance des blancs (modes auto ou manuel), etc. En plus de son viseur optique, le Contax N Digital bénéficie d’un écran de contrôle LCD de 2 pouces (200 000 pixels). Seule ombre au tableau pour les passionnés de photos, avec son tarif de 7 500 euros (boîtier nu), le N Digital s’adresse clairement au marché des professionnels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur