Contenus illicites : une cyberpatrouille pour lutter contre les abus

Mobilité

Le ministère de l’Intérieur veut créer une nouvelle unité d’intervention contre la pédopornographie et la haine raciale sur Internet.

En clôture d’un séminaire dédié à la prévention de la violence organisé à l’Institut national des hautes études de sécurité, le ministre de l’Intérieur Dominique de Villepin a annoncé jeudi la création d’une unité de cyberpatrouille en charge de la lutte contre la pédopornographie et la haine raciale sur Internet. La lettre de mission de cette nouvelle brigade est déjà fixée : “détecter et infiltrer les sites qui diffusent des contenus inacceptables, qu’il s’agisse de pédopornographie ou d’appel à la haine raciale”.

En coordination avec le ministère de la Justice, Dominique de Villepin souhaite également proposer “de nouveaux outils juridiques pour mieux prévenir les atteintes sexuelles en direction des plus jeunes, lorsqu’elles sont véhiculées par Internet ou même par des SMS”, selon les termes repris par l’AFP.

En septembre 2004, Dominique de Villepin s’était engagé à augmenter 300 à 600 du nombre de policiers et gendarmes spécialisés dans la lutte contre la cybercriminalité d’ici 2007 (voir édition du 8 septembre 2004). Le ministère de l’Intérieur peut compter sur des brigades spécialisées comme l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCTIC), en charge des faits de racisme, d’antisémitisme et de haine raciale. Le ministère de la Défense dispose de son côté d’un pôle de cybergendarmes rattaché à l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), chargé de la veille des contenus pédopornographiques.

Contenus illicites en ligne: comment alerter les pouvoirs publics ?
Le gouvermement a mis en place un site trop peu connu de prévention pour signaler pour les abus : Internet-mineurs.gouv.fr. Il cohabite avec le site Pointdecontact.org, soutenu par l’Association française des fournisseurs d’accès à l’Internet, dont la vocation est similaire. Un site plus généraliste Mineurs.fr, exploité par la Délégation aux usages de l’Internet, recense les différentes possibilités qui existent pour protéger les mineurs contre les contenus illicites d’internet, que ce soit dans le cadre familial ou à l’école.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur