Contenus mobiles : un marché qui pèsera 10 milliards de dollars en 2015

Cloud

Les revenus issus des ventes de contenus et d’applications mobiles devraient être multipliés par 2,5 entre 2009 et 2015 au Canada et aux Etats-Unis, souligne Juniper Research.

Selon une récente étude du cabinet Juniper Research, les revenus générés par les contenus et applications mobiles devraient s’élever à près de 10 milliards de dollars en 2015 en Amérique du Nord (Canada et Etats-Unis), contre “seulement” 4 milliards de dollars l’année dernière.

Cette importante progression des revenus est notamment due à l’attrait de plus en plus fort exercé par les smartphones.

Si Juniper Research note que le marché de la musique sur mobile amorce un déclin depuis quelques mois, notamment en raison de la baisse des téléchargements de sonneries, il met aussi en lumière que les mobinautes se tourneront ces prochaines années vers d’autres types de contenus mobiles, comme les jeux d’argent, les jeux, les contenus créés par des utilisateurs et l’ “infotainment” (combinaison d’informations et d’entertainment (divertissement)).

Les constructeurs comptent notamment sur le développement de la 4G/LTE et de l’échelonnement des prix de ventes des contenus et des applications mobiles pour booster leurs revenus.

“Ces  constructeurs sont aussi conscients de la demande des développeurs, qui veulent de plus en plus concevoir des applications pouvant être portées sur plusieurs plates-formes mobiles, pour qu’elles soient accessibles à un maximum d’utilisateurs”, souligne Daniel Ashdown, l’auteur de cette étude.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur