Contenus vidéo sur Internet : l’audacieux Vice Media vise haut

EntrepriseLevées de fonds
contenus-video-vice-leve-fonds

Aux USA, Vice Media, société de production et diffusion de vidéos “hype” sur Internet, lève 500 millions de dollars. Elle se montre très ambitieuse.

Vice Media vient de boucler une levée de fonds de 500 millions de dollars pour accentuer son positionnement de fournisseur et diffuseur de contenus vidéos pour Internet, les appareils mobiles et la télévision.

Les fonds proviennent de la société de capital-risque Technology Crossover Ventures et du câblo-opérateur A+E Networks. La co-entreprise de Hearst Corporation et The Walt Disney Company disposerait désormais d’une part de 10% dans le capital. La valorisation de Vice Media atteint désormais 2,5 milliards de dollars.

L’an passé, via son groupe média Twenty-First Century Fox, Rupert Murdoch avait déjà investi 70 millions de dollars pour prendre 5% du capital.

Les Echos a récemment relaté le chemin parcouru par Vice : Initialement positionnée au Canada comme éditeur d’un magazine punk sur le papier distribué gratuitement, la société a développé sa notoriété en développant une plateforme vidéo à partir de 2006 et son cœur d’activité se situe à New York. Aujourd’hui, Vice.com est présenté comme un réseau international de chaînes numériques, un studio de production, un label et une maison d’édition.

Elle fournit aussi des reportages et des documentaires attractifs en proposant des regards alternatifs sur des sujets d’actualité : Ukraine, Syrie, Sud Soudan…Par exemple, sur la déclinaison française de Vice.com, on peut consulter un reportage sur des pirates somaliens (Fishing Without Nets). Bon c’est parfois plus racoleur avec des vidéos intitulées The Biggest Ass in Brazil…

Néanmoins, ce contenu original est ensuite commercialisé à des producteurs, à des chaînes TV ou directement sur Internet (avec des espaces publicitaires). Ainsi, VICE a lancé une série de documentaires pour HBO en 2013.

Présent dans 36 pays, Vice considère qu’il est en mesure de toucher 150 millions de personnes à travau x tous les canaux de diffusion vidéo exploités.

Les résultats financiers s’envolent à en croire Suroosh Alvi et Shane Smith. Les fondateur de Vice escomptent un chiffre d’affaires de 500 million de dollars pour 2014 et ils comptent le double pour l’année prochaine. Le recrutement massif de journalistes se poursuit : 525 prévus cette année (400 déjà employés).

Le contenu vidéo à distribuer sur Internet attire les grands groupes de télévision traditionnels et de divertissement. Ainsi, au cours du premier trimestre 2014, les studios Disney ont acquis Maker Studios pour 900 millions de dollars.

Quiz : Connaissez-vous vraiment YouTube ?

(Crédit photo : Page Facebook Vice)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur