Convergence : le retour d’une alliance Orange – Vivendi ?

BourseEntrepriseFusions-acquisitions
vivendi-orange
3 0

Selon Challenges, Orange pourrait entrer à hauteur de 20% dans le capital du groupe Canal+ (propriété de Vivendi). Un accord qui pourrait avoir des répercussions en Italie…

La perspective d’une alliance Vivendi – Orange refait surface. La convergence entre les télécoms et les contenus reprend de la vigueur, au regard des projets dans ce sens du côté du groupe Altice (SFR).

A travers un confidentiel, le magazine Challenges nous donne des nouvelles du chantre de ce concept : Jean-Marie Messier, ex-CEO de Vivendi devenu banquier d’affaires à travers le cabinet Messier Marris & Associes, serait en train d’étudier un accord entre le groupe de contenus et de communication Vivendi (désormais tombé dans les mains de Vincent Bolloré) et Orange. Le groupe télécoms de Stéphane Richard pourrait entrer à hauteur de 20% dans le capital du groupe Canal+.

L’alliance aurait un impact sur les perspectives de business en Italie. En tant qu’actionnaire majoritaire de Telecom Italia (en détenant 24,9% des parts), Vivendi pourrait céder tout ou partie de sa participation dans le capital de l’opérateur italien.

Réponse chez Orange obtenu par Challenges : « Nous discutons avec l’ensemble des acteurs de contenus dans un secteur en constante évolution mais nous démentons formellement avoir établi le moindre deal secret avec Vivendi incluant Canal+ et Telecom Italia. » Pour noyer le poisson, un porte-parole d’Orange précise : « Il n’est pas absurde de réfléchir à ce genre de schéma. »

Telecom Italia et Mediaset dans la balance ?

Pour la partie réseaux, on sait qu’Orange convoite Telecom Italia pour agrandir son influence sur le marché télécoms européen.

Pour la partie audiovisuelle, on sait également que le groupe de Stéphane Richard voulait inclure TF1 dans le deal Orange – Bouygues Telecom qui a rythmé le secteur le long du premier semestre 2016. Finalement, ce rapprochement a capoté avec un échec acté début avril.

On pourrait également voir un rapprochement entre Orange et Canal+/Vivendi sous le prisme de la vidéo à la demande (pourquoi pas en lien avec Telecom Italia d’ailleurs). Le groupe de Vincent Bolloré ne cache pas son ambition de créer un « Netflix pour l’Europe du Sud ».

Un projet qui devait se concrétiser en signant une alliance avec le bouquet de télévision payante italien Mediaset Premium (filiale du groupe audiovisuel Mediaset, qui a pour actionnaire principal Silvio Berlusconi à travers le holding Fininvest).

Avec l’accord initial signé en avril, il était prévu que Vivendi acquiert 3,5% du capital de Mediaset et 100% du capital de Mediaset Premium. Mais un différend est apparu fin juillet à propos du business plan de Mediaset Premium jugé « inatteignable » par Vivendi.

Une divergence qui est en train de se transformer en procédure judiciaire. En fin de semaine dernière, Mediaset a assigné Vivendi devant le tribunal de Milan pour exiger l’exécution du contrat signé entre les deux groupes le 8 avril dernier.

(Crédit photo : @Vivendi)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur