Corel embrasse le Mac un peu plus fort

Mobilité

Le canadien du graphisme a annoncé qu’il regroupait un certain nombre de ses applications sous une marque commune, Procreate. But recherché : se refaire une beauté auprès des graphistes, grands utilisateurs du Mac. Le premier logiciel sous cette marque, Painter 7, permet de créer et d’éditer des images.

Bizarrement, Corel est perçue comme une société au service de la plate-forme PC ! Le canadien n’en ressort pas grandi auprès des graphistes utilisateurs du Mac, qui ne représentent pas une mince tranche de cette population ! Les spécialistes auront noté que jusqu’à présent, Corel présentait ses produits pour le Mac près de six mois après les versions pour PC. Mais voilà, la stratégie de la firme semble se retourner vers le Mac. Notamment avec la récente présentation de Painter 7 lors de la MacWorld Expo de New York. Application qui devient le fer de lance de la gamme Procreate, également présentée lors de MacWorld.

Concurrencer Adobe

La stratégie du canadien s’interprète aisément : le marché est sévèrement déprimé, la firme s’est un peu trop occupée d’essayer de créer un marché de produits pour Linux et s’est retrouvée en position délicate en fin d’année dernière. Corel a intérêt à se tourner vers des marchés à potentiel. Le lancement de Mac OS X, qui va pousser les utilisateurs à renouveler leurs gammes de logiciels pour bénéficier des avancées technologiques du système moderne d’Apple, se présente comme une opportunité à ne pas rater. Bryce 5, lancé en juin dernier, est une première porte ouverte sur ce monde (voir édition du 26 juin 2001). Et la marque Procreate est désignée d’emblée comme une initiative destinée à créer de la valeur. Painter 7 marque le premier pas de cette tendance : se positionner pour concurrencer Adobe, qui – bien qu’il ait fait la démonstration de ses logiciels en version bêta sur la scène du Jacob Javits Center la semaine dernière – n’est pas prêt ! Alors que Corel l’est déjà ! “Il aurait été intéressant de voir nos produits dans la partie “10 sur X” à la place de toutes ces bêtas [d’Adobe, Ndlr], a souligné Derek Burney, le nouveau PDG de Corel à nos confrères de CNet.

Depuis janvier, Corel s’est recentré sur ses produits clés : la suite WordPerfect, le programme CorelDraw et les produits destinés au marché du Mac. La recherche de la rentabilité se centre donc sur des cibles très spécifiques et les fans du Mac en font partie. Le lancement de l’appellation ProCreate – qui tombe au moment d’une campagne américaine d’Apple pour le nouveau G4 intitulée “Pro Create”, parodiant celle de Sony “Go Create” – ne manquera pas d’apporter du poids à la firme sur le marché qu’elle convoite. Le hasard fait parfois bien les choses…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur