Corel rompt ses derniers liens avec l’open source

Cloud

L’éditeur de WordPerfect fermera, le 1er mars prochain, son site dédié aux développements open source. Ainsi se termine l’aventure Linux commencée en 1999. Les développeurs concentreront désormais leurs efforts sur les produits Microsoft, lequel avait sauvé Corel de la faillite en octobre 2000.

“Ce site ne sera plus accessible à partir du 1er mars 2002”, peut-on lire en page d’accueil du site Open Source de Corel. Six mois après s’être délesté de sa division Linux (voir édition du 29 août 2001), l’éditeur canadien a donc jeté l’éponge de l’aventure Linux. En fermant le site dédié au développement sous Open source, Corel abandonne définitivement l’espoir de proposer une plate-forme concurrente à celle de Microsoft.

Depuis 1999, Corel développait en effet sa propre distribution Linux, basée sur un noyau Debian, ainsi que d’autres applications comme les versions Linux de WordPertfect et Corel Draw, ainsi que, à titre de participation, le projet WINE chargé d’établir des passerelles entre les environnements Windows et Linux. Face au manque de revenus et de perspectives, Corel avait cédé sa division Linux au consortium Linux Global Partners qui a ensuite créé la société Xandros.

L’influence de Microsoft ?

En octobre 2000, Microsoft a investi 135 millions de dollars dans Corel alors en difficultés financières (voir édition du 3 octobre 2000). Certains ont estimé que cet investissement permettait au géant de Redmond, alors impliqué dans le procès antitrust, de maintenir des systèmes concurrents en place. D’autres ont pensé que l’argent injecté permettrait de mieux contrôler la branche Open source de Corel. L’actualité semble aujourd’hui leur donner raison. Corel, qui depuis a concentré ses développements sur les produits graphiques (notamment en lançant une nouvelle marque DeepWhite), était chargé d’aider Microsoft à créer des versions au code source partagé de son langage C# et de rendre compatibles les services .Net avec FreeBSD, une plate-forme Unix.

Avec la fermeture du site Opensource.Corel.com, Corel rompt donc tout lien avec la communauté du libre… au profit de développements exclusivement dédiés à l’architecte de Windows.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur