Corning tempère l’optimisme autour des écrans souples

Mobilité
Corning écran souple flexible

Il faudra attendre au moins trois ans pour voir sortir d’usine les premiers produits électroniques équipés d’écrans flexibles basés sur la technologie Willow de l’Américain Corning.

Connu pour son verre ultra-résistant Gorilla Glass qui équipe plus d’un milliard de produits électroniques livrés par 33 fabricants, Corning préfère raison garder en matière d’écrans souples.

Impliquée sur le dossier avec son procédé flexible Willow (“saule”) présenté lors du dernier CES, l’entreprise américaine évoque un délai d’au moins trois ans avant d’espérer voir sortir d’usine les premiers appareils malléables, aptes à plier sans rompre.

Il va falloir du temps pour imposer le concept, dont personne n’est familier, y compris ceux qui sont censés lui conférer des usages“, confie James Clappin à Bloomberg.

Le président de Corning est formel : jusqu’aux équipes d’ingénieurs des grands fabricants high-tech restent dubitatives face aux échantillons de verre flexible qui leur ont été envoyés en juin dernier.

Ce retard à l’allumage pourrait contrarier la démocratisation des vêtements et accessoires intelligents, encensés comme l’une des révolutions technologiques en puissance de cette décennie, avec en tête de liste les lunettes Google Glass.

Il est toutefois fort probable, selon James Clappin, de voir émerger, avant la fin de l’année, des panneaux solaires équipés en Willow.

En revanche, c’est l’inconnue concernant notamment les montres interactives qu’Apple et Samsung développeraient en coulisse, avec à la base des afficheurs tactiles dont la surface incurvée, protégée par un revêtement spécial dérivé du Gorilla, épouserait la forme du poignet.

Difficile de dire si les tergiversations de Corning affecteront les constructeurs qui ont déjà présenté des prototypes d’écrans flexibles, comme Sony et LG (qui sous-traite ses composants à Junsung Engineering et Avaco).

En 2013, les innovations sur le segment de l’affichage pour terminaux mobiles se concentrera plutôt sur la densité, la réduction des bordures latérales (“edge-to-edge”), la miniaturisation des composants – notamment les modules de rétroéclairage – et l’adoption de l’OLED.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : maîtrisez-vous le langage high-tech ?

Crédit photo : silroby80 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur