Cortana : débarquement imminent sur Android

Poste de travail
cortana-android
1 1

Cortana, l’assistant personnel de Microsoft, arrivera sur Android au mois de juillet, en version bêta. Il faudra attendre l’automne sur la console Xbox One.

Fin mai, Microsoft annonçait son intention d’étendre la sphère d’influence Cortana sur le marché mobile : l’assistant personnel allait être porté sur les deux plates-formes dominantes, en l’occurrence iOS et Android.

Comme prévu, c’est le système d’exploitation de Google qui ouvrira le bal… avec un peu de retard sur la feuille de route initiale : il faudra finalement attendre le mois de juillet pour un lancement en bêta, sous la forme d’une application autonome.

Une fois son paramétrage finalisé grâce au service Phone Companion (qui doit faciliter la mise en place de passerelles entre les PC et les smartphones), Cortana reprendra l’essentiel des fonctionnalités de la version Windows, dont la reconnaissance vocale et la définition de rappels.

Le fameux « carnet de notes » associé à l’assistant sera synchronisé avec les autres plates-formes pour assurer une continuité dans l’expérience utilisateur. Illustration avec une alerte programmée sur le téléphone et qui s’affichera, à l’heure demandée, sur le terminal en cours d’utilisation.

Il pourra s’agir d’un PC, d’une tablette… ou pourquoi pas d’une Xbox One. La console de Microsoft accueillera effectivement Cortana au cours de l’automne, au Royaume-Uni et aux États-Unis (annonce faite lors de l’E3). Elle gérera entre autres l’invitation d’amis pour du multijoueur et l’enregistrement vidéo de parties.

Sur Android, quelques manipulations seront requises pour bénéficier d’un certain nombre d’options de synchronisation : pour les photos et les documents Office via OneDrive, pour la musique avec l’application dédiée, etc.

Des commandes avancées seront par ailleurs inaccessibles, car elles demandent « trop de permissions à l’heure actuelle ». Citons la modification des paramètres du téléphone, l’ouverture de services en arrière-plan et le lancement de Cortana à la voix.

A noter que Microsoft Research travaille en parallèle sur une déclinaison plus sophistiquée de son assistant vocal en explorant l’intelligence artificielle dans le cadre d’un projet baptisé Einstein. La technologie à l’étude pourrait notamment permettre de lire et d’interpréter le contenu des e-mails.

Crédit photo : Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur