Cortana : Microsoft prépare le terrain pour iOS et Android

Apps mobilesMobilitéOS mobiles
cortana-ios-android

Microsoft portera bien son assistant personnel Cortana sur les deux plates-formes dominantes du marché mobile… avec quelques limitations.

La sphère d’influence de Cortana s’étendra bientôt au-delà de l’environnement Windows.

Microsoft va exploiter son assistant personnel sur d’autres plates-formes ; en l’occurrence, iOS et Android, sous la forme d’une application autonome.

Joe Belfiore, qui supervise le développement de Windows au sein de la firme, a détaillé la feuille de route dans une contribution blog centrée sur un service à la portée plus large : Phone Companion.

Intégré dans Windows 10, cet outil doit faciliter la mise en place de passerelles entre les PC et les smartphones, qu’ils tournent sous iOS, Android (les deux écosystèmes dominants sur le marché mobile)… ou Windows Phone.

Dans ce dernier cas, les jonctions seront opérationnelles sans paramétrage supplémentaire. Quelques manipulations seront en revanche requises pour bénéficier, sur les OS d’Apple et de Google, d’un certain nombre d’options de synchronisation : pour les photos et les documents Office via OneDrive, pour la musique avec l’application dédiée, etc.

Phone Companion permettra aussi de lancer l’installation de Cortana*, dont la disponibilité sur le Play Store est prévue pour fin juin, la version iPhone devant arriver « un peu plus tard ».

L’assistant personnel reprendra l’essentiel des fonctionnalités de la version Windows (reconnaissance vocale, définition de rappels, synchronisation du carnet de notes…).

Certaines commandes avancées ne seront toutefois pas accessibles, ni sur iOS, ni sur Android, car elles demandent « trop de permissions à l’heure actuelle ». On peut citer la modification des paramètres du téléphone, l’ouverture d’applications et le lancement de Cortana à la voix.

Ci-dessous, la vidéo de présentation du service Phone Companion, qui sera intégré « dans les prochaines semaines » à la préversion de Windows 10, installée au dernier pointage par 4 millions de bêta-testeurs.

* Microsoft Research travaille en parallèle sur une déclinaison plus sophistiquée de Cortana en explorant l’intelligence artificielle dans le cadre d’un projet baptisé Einstein. La technologie à l’étude pourrait notamment permettre de lire et d’interpréter le contenus des e-mails.

Crédit image : Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur