Cortana : une vitrine pour Windows Phone à l’international

CloudMobilitéOS mobiles
windows-phone-cortana

Microsoft mise gros sur l’assistant personnel Cortana – concurrent de Siri et de Google Now – pour motiver l’adoption de son OS mobile dans le monde, notamment en Chine.

Présenté comme une interface utilisateur “hautement personnalisée”, basée sur une intelligence “tirée du cloud” et capable d’en apprendre tous les jours un peu plus sur quiconque, l’assistant personnel Cortana faisait, au mois d’avril, son entrée officielle sur Windows Phone 8.1.

Positionnée sur le créneau de Siri et Google Now, cette intelligence artificielle est aujourd’hui au coeur de la feuille de route de Microsoft. La firme en a fait un porte-drapeau de son offre à l’international, si bien que les investissements se multiplient pour accélérer la localisation linguistique.

La présentation, ce mercredi, de la prochaine mise à jour (“Update 1”) de Windows 8.1, a été l’occasion de faire le point sur la disponibilité de Cortana. Après un lancement aux Etats-Unis, la bêta s’ouvre à de nouveaux marchés : le Royaume-Uni… et la Chine. Microsoft est persuadé du potentiel de son OS mobile dans l’Empire du Milieu, bien que sa présence reste limitée à l’heure actuelle (1% des smartphones livrés, selon Kantar).

L’éditeur a mis les bouchées doubles pour cette incursion en Chine. Outre le support des caractères simplifiés en complément au mandarin, Cortana intégrera des données spécifiques au pays : notions de code de la route, variations de la température et de la qualité de l’air, informations sur des célébrités… Il pourra également exploiter des données dans des messages texte, cette forme de communication étant très populaire en Chine.

L’assistant personnel – qui tire son nom d’un personnage de la série de jeux vidéo Halo, éditée par Microsoft – va également investir le Canada, l’Inde et l’Australie… mais en version alpha et sur inscription (système d’opt-in). Les principales fonctionnalités seront toutefois au rendez-vous. Cortana se substituera à la fonction Recherche de Windows Phone et exploitera la base de données “Satori” actuellement utilisée par le moteur Bing pour assurer la mise en relation des actions de l’utilisateur et d’une base de connaissance contenant plusieurs milliards de faits et d’entités.

S’il tire sa puissance d’Internet, Cortana n’en est pas totalement dépendant. La personnalisation des résultats est aussi réalisée grâce à l’étude des habitudes et des préférences de l’utilisateur. L’analyse s’affine avec le temps et les informations délivrées “sont de plus en plus pertinentes”.

Voué à constituer une plaque tournante de l’expérience des mobinautes, Cortana pourrait bénéficier, à terme, de portages pour les OS Windows et la console Xbox One. Son arrivée sur ce large éventail de produits connectés s’inscrirait dans la droite ligne de la stratégie “terminaux + services” adoptée par Microsoft sous l’ère Steve Ballmer… et approfondie par le nouveau CEO Satya Nadella.

Pour l’heure, les développeurs se tournent vers Windows 8.1 Update 1, auxquels ils auront accès la semaine prochaine. Sur la liste des nouveautés figurent notamment une amélioration des temps de chargement et du défilement sur Xbox Music, ainsi qu’un outil App Corner assimilable à du contrôle parental. Microsoft annonce également un support avancé des VPN et davantage d’options de personnalisation parmi lesquelles des dossiers “dynamiques” à l’image des tuiles sur l’écran d’accueil.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit image : Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur