Coup de tonnerre chez Twitter : Dick Costolo démissionne, Jack is back

BourseEntrepriseLicenciementsManagement

Sur fond de manque de performance de Twitter, Dick Costolo quitte ses fonctions de CEO. Le co-fondateur Jack Dorsey va assurer l’intérim.

Twitter ne grossit pas assez vite et Dick Costolo semble le payer. Le groupe Internet annonce la démission de son CEO qui sera effective le 1er juillet.

Il occupait ce poste depuis six ans et avait pris en charge la gestion de l’introduction en Bourse du “Moineau bleu qui gazouille” en 2013.

Jack Dorsey, co-fondateur et président du conseil d’administration de Twitter, va assurer l’intérim de la direction, en attendant la nomination d’un successeur à Dick Costolo.

Il avait déjà assuré les fonctions de CEO dans la période mai 2007 – octobre 2008.

De son côté, Dick Costolo conservera des fonctions d’administrateur au sein de la société californienne.

Le bouleversement du management se résume en deux tweets : un émis par la communication de Twitter et l’autre du principal intéressé qui admet les changements sans rechigner.

L’annonce du départ du patron de Twitter a fait réagir la Bourse. Par réflexe.

Au NYSE, le cours de clôture à 35,85 dollars a bondi à 39,29 dollars. Puis le soufflet est retombé pour revenir à peu près au même niveau à 35,84 dollars.

Le départ du CEO ne constitue pas vraiment une surprise. Une rumeur dans ce sens circulait sur fond de résultats financiers trimestriels de Twitter jugés insuffisants.

Par rapport à Facebook, Twitter n’a pas réussi à transformer son service de micro-blogging en cash-machine.

Malgré une base de 500 millions d’utilisateurs dans le monde, le recrutement de membres s’amenuise.

Et dans l’effervescence des réseaux sociaux (à rapprocher de l’essor de Snapchat), Twitter ne parviendrait pas suffisamment à fidéliser ses utilisateurs et à renouveler l’expérience.

Malgré des prises de position audacieuses dans le vidéo live streaming avec le rachat de Periscope.

Dick Costolo paie-t-il également le rendez-vous manqué avec Google, qui a cherché en vain à prendre possession de Twitter ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur