Coupure de câbles transcontinentaux : France Telecom s’active

Mobilité

Un navire-câblier a été envoyé entre la Sicile et la Tunisie pour effectuer les réparations. Les liaisons téléphones et Internet restent malmenées.

C’est la grosse tuile réseaux de fin d’année pour France Telecom. Vendredi, plusieurs câbles transcontinentaux sous-marins de France Telecom ont été sectionnés en Méditerranée, provoquant des perturbations importantes de liaisons téléphoniques et Internet entre l’Europe et la zone Asie/Proche-Orient.

Dimanche soir, l’AFP a fait un point avec l’opérateur télécoms. Un navire-câblier, envoyé dans les zones d’interruption de communication (entre la Sicile et la Tunisie), a entamé les travaux de réparation dans la journée.

L’équipe à bord a envoyé un robot à une profondeur de 200 à 400 mètres pour mesurer l’étendue des dégâts. Une fois localisés, les câbles seront remontés à bord du bateau pour y être réparés.

Sur le front des communications transcontinentales, la situation reste confuse en fonction des pays : à des degrés divers, la situation s’arrangerait en Tunisie mais aussi en Inde sérieusement affectée vendredi mais aussi l’Egypte ou le Qatar…

France Telecom assure que des “stratégies de délestage” ont été mises en place afin de limiter les perturbations mais l’opérateur maintient qu’il faut s’attendre un retour à la normale pour les trois câbles uniquement à partir du 31 décembre voire 1er janvier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur