Couverture 3G : l’ARCEP satisfaite des efforts de SFR et Orange

Mobilité

Suite à sa récente mise en demeure, l’ARCEP a finalement constaté que les opérateurs mobiles SFR et Orange remplissent bien leurs conditions de couverture du territoire en réseau 3G. Mais les efforts doivent se poursuivre…

SFR et Orange ont bien redressé la barre après la mise en demeure que leur avait adressée l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes) pour manquement à leur obligation de couverture du territoire de leur réseau 3G, souligne Silicon.fr.

Selon l’autorité, « les opérateurs mobiles Bouygues Telecom, Orange France et SFR ont dépassé les niveaux de déploiement de services de téléphonie mobile 3G qu’ils devaient atteindre à l’échéance de fin 2010 ». La mise en demeure est donc levée.

La couverture du réseau mobile 3G déployée par Bouygues Telecom dépasse donc les 75 % qui lui avaient été imposés en 2002 à l’ouverture de son activité. Pour leurs parts, Orange et SFR répondent bien aux obligations respectives de couverture mobile 3G de 91% et 88% de la population française.

Mais à l’origine, les deux opérateurs se devaient d’atteindre plus de 98% à la fin 2009. On en était très loin, les difficultés de déploiement se multipliant. Du coup, le régulateur avait revu à la baisse les obligations afin qu’Orange et SFR puissent y répondre. Mission aujourd’hui accomplie selon la campagne de mesures opérée en janvier et février 2011 par l’ARCEP.

SFR et Orange devront néanmoins poursuivre leurs efforts cette année. Les deux opérateurs devront avoir déployé leur réseau 3G sur 98% de la population au 31 décembre 2011, date de la prochaine mesure de l’ARCEP. Orange devra par ailleurs améliorer la qualité de son offre sur la bande des 900 MHz.

« La fiabilité de la couverture 3G d’Orange France dans la bande 900 MHz est moindre que celle de la couverture 3G dans la bande 2,1 GHz, et devra donc être améliorée », relève l’Autorité. Une amélioration qu’a entrepris SFR suite à une situation similaire constatée mi-2010.

Autre opérateur visé : Free Mobile. Dans le cadre de sa licence 3G acquise en décembre 2009, la filiale d’Iliad devra couvrir 27% de la population au 12 janvier 2012. C’est aussi la condition grâce à laquelle Free pourra s’appuyer sur le réseau d’Orange dans le cadre de l’accord d’itinérance passé entre les deux opérateurs.

Cet accord permettra à Free Mobile de proposer une offre 3G nationale en attendant que son propre réseau s’étende sur tout le territoire à hauteur de 90% d’ici à 2018. Free a donc tout intérêt à être fin prêt pour 2012.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur