Covoiturage urbain : Citygoo ne fait qu’une bouchée de Sharette

EntrepriseFusions-acquisitions
3 3

Sur le créneau du covoiturage urbain francilien, Citygoo a racheté Sharette, éditeur d’une app mobile de covoiturage de courte distance, qui avait fermé ses portes cet hiver.

Start-up installée sur le créneau du covoiturage urbain et instantané, Citygoo vient de s’emparer d’un de ses concurrents sur ce secteur très prisé : Sharette, qui avait annoncé baisse le rideau sur sa page Facebook en février dernier, faute de moyens financiers.

Lancé en janvier 2015 par Hélène Landron et Patrick Robinson Clough, Citygoo propose, via une app mobile (iOS et Android), un système de matching intelligent basé sur la géolocalisation permet de bénéficier d’un covoiturage urbain occasionnel et de dernière minute en Ile-de-France.

Le passager à la recherche d’un covoiturage fait appel à l’application mobile en indiquant son trajet et son prix (un prix maximum au kilomètre est suggéré), choisit son conducteur en fonction des notes attribuées, du type de voiture. Une fois le trajet validé et effectué, le passager note le conducteur et donne son avis.

La jeune pousse était parvenue à boucler une levée de fonds de 650 000 euros en février dernier.

Sharette avait lui aussi décidé de se lancer, en 2015, sur le marché du covoiturage urbain de courte distance en Ile-de-France  et avait réussi, en mai 2015, à nouer un partenariat intéressant avec la RATP, en raison de la fermeture estivale, l’année dernière, d’un important tronçon du RER A.

Fort de plus de 100 000 utilisateurs en région parisienne, Citygoo compte bien séduire les 21 000 membres de la communauté Sharette pour atteindre une base clients de plus de 300 000 utilisateurs d’ici la fin 2016, et ainsi démocratiser davantage l’usage du covoiturage urbain.

 

Crédit image : Citygoo


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur