CoWatch : une smartwatch animée par l’assistant Alexa d’Amazon

AccessoiresMobilité
2 0

La CoWatch, en financement sur Indiegogo, devrait être la première montre connectée intégrant l’assistant vocal Alexa d’Amazon.

Nouvelle venue dans le secteur des smartwatches, la CoWatch joue la carte de la différenciation.

Jusqu’à présent, les montres connectées offraient une interface aux assistants vocaux Google Now (pour les modèles évoluant sous Android Wear) et Siri (pour l’Apple Watch sous watchOS).

La CoWatch se targue, elle, d’intégrer Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, rendu open source par la firme de Jeff Bezos en juin 2015. Il devient dès lors possible de lui poser des questions, de connaître la circulation routière, de héler un VTC Uber ou encore de contrôler sa maison connectée.

A cet effet, iMCO (en charge du design de la montre) et Cronologics (en charge de l’OS) doivent parvenir à atteindre leur objectif de financement (80 000 dollars) via la plateforme de crowdfunding Indiegogo.

Amazon_CoWatch_b

Autre signe distinctif : la CoWatch évolue sous Cronologics OS, un OS « wearable » notamment développé par Leor Stern (fondateur et P-DG de Cronologics) qui a contribué auparavant au développement d’Android au sein de Google durant 10 ans avant d’officier pour IFTTT.

La CoWatch offre des fonctionnalités assez proches de celles des autres smartwatches du marché, pouvant endosser le rôle de fitness tracker (avec mesure des pulsations cardiaques et du nombre de pas) et afficher des notifications. Il est également possible de la personnaliser en optant pour différents cadrans numériques (watch faces).

Amazon_CoWatch_a

iMCO a opté pour un écran circulaire, à l’instar de la plupart des fabricants de montres évoluant sous Android Wear. Le corps de montre est en acier inoxydable (argent ou noir) et la montre se distingue par son anneau en céramique dont la couleur est personnalisable.

Selon Eric Jin, cofondateur d’iMCO, il s’agit de la première smartwatch à utiliser ce matériau. Un matériau en vogue, puisque plusieurs fabricants de smartphones l’ont récemment utilisé (Xiaomi pour le Mi5 et OnePlus avec le X). La personnalisation passera également par le choix du bracelet, avec une variante cuir par exemple.

La CoWatch présente également l’avantage de pouvoir s’apparier en Bluetooth aussi bien à un terminal Android (sous Android 5.0 Lollipop minimum) qu’à un appareil sous iOS (9 minimum).

La montre est aussi certifiée IP67 (étanchéité et protection contre la poussière).

La CoWatch a d’ores et déjà été financée à 13 % de son objectif (à l’heure de l’écriture de cet article). Le ticket d’entrée est fixé à 159 dollars (avec livraisons dès juin prochain), soit une décote de 43 % par rapport au tarif qui sera ensuite pratiqué (à savoir 279 dollars).

Reste à savoir si cela sera suffisant dans un contexte où les wearable technologies ne semblent plus avoir le vent en poupe (l’ont-elles jamais eu ?).

(Crédit photo : @CoWatch)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur