Cray et Microsoft développent un supercalculateur de bureau

Cloud

Le spécialiste des superordinateurs et l’éditeur américain inventent le supercalculateur de bureau, baptisé CX1.

Le fabricant de superordinateurs américain Cray et Microsoft se sont associés pour mettre au point un supercalculateur de bureau, le CX1. Il devrait être commercialisé dès le mois d’octobre. Pour la première fois chez Cray, cette machine regroupe des processeurs Intel. En avril dernier, l’américain avait en effet conclu un accord avec le fondeur de Santa Clara, et abandonné les processeurs AMD.

Moins massif et plus compact qu’un supercalculateur traditionnel, le CX1 pourra intégrer jusqu’à seize puces Intel Xeon double ou quadri-coeurs sur huit noeuds bi-processeurs, ainsi que 64 Giga-octets de RAM par noeud et jusqu’à 4 To de capacités de stockage sur le disque dur.

Le partenariat conclu avec Microsoft permettra de faire tourner le supercalculateur sous le système d’exploitation High Performance Computing (HPC) Windows Server 2008. Mais le CX1 est aussi capable de tourner sous Linux, avec la distribution Red Hat Enterprise 5.

Cette machine n’a, bien sûr, pas la prétention de rivaliser avec les supercalculateurs utilisés dans les secteurs scientifiques, mais elle pourrait tout de même être utilisée dans les milieux de la finance, de l’animation 3D ou de l’industrie pour l’élaboration de nouveaux produits.

Le CX1 est vendu entre 25 000 et 60 000 dollars, selon les configurations choisies. Cela demeure un petit prix pour un supercalculateur, quand on sait qu’une machine de standing peut dépasser les 100 000 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur