Le créateur de lien social Freemo a levé 200 000 euros

EntrepriseLevées de fondsStart-up
freemo
1 1

La start-up Freemo, qui a lancé l’app mobile éponyme permettant de créer des réseaux de voisinage par immeuble ou quartier, a bouclé une nouvelle levée de fonds de 200 000 euros.

Après avoir initié une première levée de fonds de 600 000 euros en avril dernier, la start-up Freemo, éditrice d’une application mobile éponyme « créatrice de lien social » au sein d’un immeuble ou d’un quartier, a bouclé un nouveau tour de table à hauteur de 200 000 euros, avec la participation de plusieurs investisseurs privés et de Thierry Immobilier, spécialiste indépendant de l’immobilier à Nantes.

Lancée en mai 2014 par André May et Benoît Waeckerle, l’app participative Freemo, pour iOS et Android, a pour objectif de faciliter l’entraide et la communication à petite échelle, entre habitants, autour de l’échange de services et de la bonne marche d’une résidence.

free o

Ce nouveau réseau de voisinage permet ainsi de communiquer efficacement avec son syndic de copropriété ou son bailleur social pour signaler d’éventuels problèmes (panne d’ascenseur, ampoule défectueuse,…), avec ses voisins tout en accédant et partageant des informations utiles sur la vie de son quartier (commerçants, professionnels de santé, associations, etc).

Cette nouvelle levée de fonds permettra à Freemo de lancer une campagne de recrutements et de poursuivre son développement dans des villes françaises comme Limoges ou à Lyon.

 

Crédit image : arka38  – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur