Création de sites Web : Moonfruit débarque en France avec l’appui de Gandi

Cloud

La start-up britannique importe son service en ligne de type SiteBuilder en
France dans un secteur déjà très encombré.

A la suite de la reprise en main du bureau d’enregistrement de noms de domaine Gandi par Stéphane Ramoin en août 2005 (ex-Lycos France), une holding a été créée (Gandi Group) afin de développer de nouvelles activités complémentaires. La création et la gestion de sites Web par exemple. Ainsi, Gandi s’est rapproché de la société britannique Moonfruit mais les deux activités restent autonomes. Le registrar va aider l’exploitant de la plate-forme de création de sites Web à s’épanouir sur le marché français. La société, fondée en 1999 à Londres par Eirik Pettersen et Joe White, a généré un chiffre d’affaires d’environ 1,1 million d’euros sur les douze derniers mois.

“Il nous a semblé logique de lancer la version française de Moonfruit parce que nous nous sommes aperçus que de nombreux internautes français utilisaient déjà le service anglais”, déclare Joe White, Directeur de Moonfruit, contacté par Vnunet.fr. “L’Arcep a recensé à ce jour, 800 000 nouveaux comptes Internet haut débit à la fin du premier trimestre 2007 pour un total de 13.5 millions d’abonnements, ce qui laisse de belles perspectives pour les services que nous proposons”.

A noter que la plate-forme d’hébergement, basée sur des serveurs Dell sous Red Hat Linux 4 , accueille environ 30 000 nouveaux utilisateurs chaque mois. Au dernier pointage, 1,5 million de sites Web utilisent son logiciel Flash SiteMaker 4.0 à travers le monde.

Offre 100% Internet ou vente en licence

L’offre de Moonfruit est fondamentalement différent d’une plate-forme de blogging (d’ailleurs Gandi propose aussi des blogs avec ses noms de domaine). Les utilisateurs pourront se lancer dans la création de leur site grâce à une offre gratuite financée par de la publicité ciblée via les liens sponsorisés Google AdWords. Ils peuvent opter pour un package payant que la société offre pendant les trois premiers mois de lancement de son service.

“En termes d’usage, notre outil se situe entre les services de blog et l’hébergement de sites complexes, pourrait donc trouver sa place dans les services que proposera Gandi dans les mois qui viennent”, conclut Joe White.

Moonfruit compte également proposer la vente de licence d’exploitation de son logiciel Site Maker pour développer des espaces communautaires sur le Web. Par exemple dans le cadre du projet Origination Project de la chaîne de télévision anglo-saxonne Channel 4.

Marché encombré

Les offres sur ce segment sont très nombreuses à l’instar de Webzinemaker, Livecreator, Google Page Creator, ou encore Micrologiciel sans compter les applications proposées par les hébergeurs comme le module SiteBuilder avec le panneau de gestion de serveur Plesk. Sans oublier les agences Web dont certaines disposent de leur propre système de gestion des contenus adapté pour chaque client.

Ces produits comportent tous leur avantages et inconvénients et se doivent d’être utilisé en fonction de besoins précis. Ce sera notamment le cas pour les particuliers, associations et professionnels aux budgets très modestes qui souhaitent développer une présence sur le Web.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur