Criteo : une nouvelle direction bicéphale

ManagementNominations
criteo-resultats-financiers-T1-2015
2 3

A compter de janvier 2016, Jean-Baptiste Rudelle, fondateur et P-DG de Criteo, deviendra président exécutif du Conseil d’administration. Eric Eichmann assumera les fonctions de directeur général.

Fondé en 2005 et cotée à la Bourse de New York depuis octobre 2013, Criteo a décidé de scinder en deux la direction du spécialiste français  de reciblage publicitaire personnalisé.

A partir du 1er janvier 2016, l’actuel P-DG et fondateur de Criteo, Jean-Baptise Rudelle, prendra les fonctions de Président exécutif du Conseil d’Administration. Il sera assisté d’Eric Eichmann, actuellement Chief Operating Officer, promu directeur général.

Il devrait également entrer au Conseil d’Administration de la société en 2016, sous réserve de l’approbation des actionnaires.

Auparavant, Eric Eichmann a occupé la fonction de directeur des Ventes Monde de Criteo de mars à novembre 2013.

« Dans mon rôle de Président exécutif, je me concentrerai désormais principalement sur la stratégie de la société. Avec cette nouvelle organisation en place, je demeure résolument engagé dans la réussite de Criteo et dans la réalisation de son incroyable potentiel de développement », a précisé, dans un communiqué, Jean-Baptiste Rudelle.

Présent dans plus de 130 pays avec plus de 1700 salariés dans 27 bureaux répartis dans le monde, Criteo a enregistré, en 2014, un chiffre d’affaires de 745 millions d’euros.

« Cette évolution arrive au bon moment pour Criteo », a déclaré Jean-Baptiste Rudelle. « Alors que la fin de l’année 2015 approche, je suis très positif sur notre activité et confiant sur les perspectives financières communiquées le 4 novembre dernier ».

A noter que début novembre dernier, la société a annoncé un recul de son résultat net pour le troisième trimestre 2015, à 5 millions d’euros contre 11 millions d’euros sur le T3 2014.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur