Criteo se lance officiellement dans le reciblage mobile

Marketing
criteo mobile

Quelques mois après le rachat de AD-X cracking, Criteo annonce officiellement le lancement de sa solution publicitaire pour les écrans mobiles sous iOS et Android.

Quelques mois après le rachat de AD-X cracking, Criteo annonce officiellement le lancement de sa solution publicitaire pour les écrans mobiles sous iOS et Android.

Concrètement, ses clients annonceurs bénéficient du système de bannières dynamique mais également de fonctionnalités de ciblage, voire de reciblage, grâce à l’intégration de AD-X tracking, une jeune pousse rachetée cet été.Le modèle économique ne change pas : le client achète au coût par clic, et Criteo prend le risque de la transformation en agrégeant des inventaires mobiles au CPM.

Testée jusqu’à présent sur des marchés tests comme le Japon, l’offre publicitaire de Criteo est désormais accessible dans une trentaine de pays dont les Etats-Unis, désormais premier marché de la jeune pousse hexagonale.

“Les appareils mobiles sont à l’origine d’un accroissement important des ventes de nos clients – jusqu’à 30% dans des marchés très matures ” précise Jonathan Wolf, Chief Product Officer de Criteo. La société ne fournit hélas pas d’autres chiffres sur les performances de cette nouvelle offre.

Estimée par le SRI à 85 millions d’euros au premier semestre 2013 pour le seul marché français (search et display), la publicité mobile ne représente que 6% des dépenses digitales françaises contre 14% aux Etats-Unis et 17% en Grande-Bretagne.

Ce format n’a pas échappé aux grands noms du web, avec les rachats de AdMob par Google, MoPub par Twitter, ou la montée en puissance de quelques jeunes pousses hexagonales comme TabMo ou Ad4Screen, qui proposent également le reciblage mobile à leurs clients depuis quelques semaines.

—————————-

Quiz : Connaissez vous la publicité en ligne ?

———————————–


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur