Critiques de produits en ligne : les internautes ne font pas confiance à leurs amis Facebook

Mobilité

Selon le cabinet Lightspeed Research, les internautes français et européens n’accordent que peu de crédibilité à des avis sur des produits et des services publiés par leurs contacts sur les réseaux sociaux.

Si les membres de Facebook fréquentent volontiers le réseau social pour prendre des nouvelles de leur famille et amis, ils ne le mettent guère à contribution à des fins d’expertise, pour rechercher par exemples des avis d’utilisateurs sur un produit, note, dans une étude européenne, le cabinet Lightspeed Research.

Les cyber-consommateurs préfèrent se tourner vers des valeurs jugées « sûres », comme les avis donnés par des associations de consommateurs (en France, l’UFC-Que Choisir ou encore 60 millions de consommateurs) ou par d’autres consommateurs ayant laissé leurs impressions sur des sites marchands ou des forums.

Ainsi, les Européens sondés par Lightspeed Search estiment que les réseaux sociaux ne leur sont d’aucune utilité quand ils cherchent à se renseigner sur un produit avant de l’acheter : 5% seulement des internautes français ont recours aux sites communautaires pour de telles investigations.

Selon eux, les réseaux sociaux manqueraient de crédibilité en la matière. Un peu plus d’un internaute français sur 10 (13%) estime que les commentaires laissés par ses « amis » Facebook sur un produit sont réellement dignes de confiance.

Pour se faire une idée sur un produit avant de l’acheter, les internautes français préfèrent passer par un moteur de recherche (72%), des sites d’e-commerce, comme Amazon (56%), ou encore par des associations de consommateurs (36%).

« Le bouche à oreille est connu pour être un outil redoutable de vente mais les réseaux sociaux ne semblent pas être un lieu si propice à son bon fonctionnement », souligne Ralph Risk, le directeur marketing de Lightspeed Research Europe.

« Les marques ont besoin de mieux comprendre comment les consommateurs utilisent les différents réseaux en ligne au lieu de toujours compter sur les réseaux sociaux pour appuyer toutes leurs initiatives marketing », ajoute-t-il.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur