Croissance de 6,1 % pour Cegid en 2003

Cloud

Avec une croissance de 6,1 %, l’éditeur de PGI Cegid n’a manifestement que peu souffert de la crise en 2003. L’adoption des nouvelles normes comptables IAS/IFRS soutiendra son activité en 2004.

Malgré la crise, l’éditeur français de progiciels de gestion intégrés (PGI) Cegid maintient le cap. En 2003, son chiffre d’affaires a augmenté de 6,1 % par rapport à 2002, à 130,1 millions d’euros. L’éditeur affiche un bénéfice net de 7,3 millions d’euros, contre 2,2 millions l’année précédente. Bien que jugeant la reprise des investissements des entreprises peu sensible en ce début d’année, Cegid se veut confiant pour 2004. Un des moteurs de la croissance sera la mise en oeuvre des nouvelles normes comptables dites IAS (International Accounting Standards), rebaptisées IFRS (International Financial Reporting Standards). A partir de 2005, les 6 700 groupes cotés européens – dont 970 français – devront en effet publier leurs comptes consolidés selon ce référentiel unique.

Cegid poursuit par ailleurs l’enrichissement fonctionnel de son PGI Cegid PGI S5. Ces jours-ci, il présentera à l’occasion du salon SID 2004, qui se tiendra du 30 mars au 1er avril à Paris, un nouveau module EDI, c’est-à-dire dédié à l’échange électronique de données, destiné à ses clients de l’industrie. Ce module permettra de dématérialiser l’intégralité des flux (commandes, avis d’expédition, factures…) entre l’entreprise et ses clients grands donneurs d’ordres. Il intègre les grandes normes d’EDI normalisées en vigueur : Gencod pour la grande distribution, Galia/Odette pour l’automobile, Greenloop pour l’aéronautique et EDIFACT…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur