La croissance externe transformante, le talon d’Achille des entreprises françaises

EntrepriseFusions-acquisitions
bpifrance le lab
2 19

Selon une étude de Bpifrance Le Lab, les PME, start-up et grands groupes français n’ont pas encore saisi l’importance des acquisitions comme facteur indispensable de croissance.

Bpifrance Le Lab, un thinktank favoriser l’exploitation des ressources de données sur les PME issu de la Banque publique d’investissement, a publié son étude « Acquérir pour bondir : la croissance externe au service de la transformation de l’entreprise »

Cette étude s’est penchée sur les opportunités que recèlent les opérations de fusions-acquisitions en termes de levier de transformation de l’entreprise.

Bpifrance Le Lab distingue ainsi deux formes de croissance externe « transformantes », encore peu utilisées par les PME : l’acquisition-agrégation (ou build-up) et l’acquisition-innovation.

L’acquisition-agrégation offre un mode de développement basé sur la croissance interne couplée à des opérations d’acquisitions ciblées. Ce type de procédure permet à une PME ou à une start-up d’atteindre rapidement une taille critique et une position de marché intéressante.

L’acquisition-innovation, elle, permet surtout le rachat de jeunes pousses innovantes par de grands groupes. Elle offre la possibilité d’acquérir des ressources-clés (brevets, clients…) pour rester compétitif sur un marché à forte pression tout en renforçant sa R&D en internet ou pour se développer sur de nouveaux marchés.

Bpifrance Le Lab estime, dans son étude thématique, à 300 à 500 le nombre de build-up réalisées chaque année sur le marché français. Selon lui, il faudrait malgré tout 5 fois plus d’opérations d’acquisition-agrégation par an pour constituer le stock ETI manquantes dans les 10 prochaines années.

En outre, les grandes entreprises en France ne sont suffisamment recours à l’acquisition innovation.

Les raisons invoquées sont le prudence des directions financières, une faible maturité en matière d’open innovation, une focalisation trop importante sur la R&D interne…

Bpifrance Le Lab souhaite ainsi tirer la sonnette d’alarme : il est indispensables pour les dirigeants de PME ou de grands groupes de prendre conscience que les opérations de rachats sont un levier important et quasi-incontournable de croissance.

 

Crédit image : Jirsak – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur