Crusoe, bientôt dans des portables IBM

Mobilité

Lors de la PC Expo de New York, plusieurs grands constructeurs de PC devraient présenter des prototypes de portables fonctionnant avec les processeurs Crusoe de Transmeta. Un vrai bouleversement dans l’industrie PC, qui voit finalement arriver un quatrième joueur sur le marché des processeurs pour PC.

Comme nous vous l’annoncions ces dernières semaines (voir édition du 30 mai 2000), les premiers appareils utilisant les processeurs Transmeta arrivent. Mais, alors que l’on attendait ces puces principalement dans des terminaux Internet et des tablettes communicantes sans clavier, on risque fort de les voir arriver au sein de PC portables. IBM a déjà annoncé qu’il présenterait un prototype à PC Expo le mois prochain à New York et qu’à cette date, certains modèles seraient peut-être déjà en production. Ce prototype devrait s’appuyer sur le Crusoe TM 5400, un processeur basse consommation fonctionnant entre 500 et 700 MHz. Mais d’ici là, Transmeta aura annoncé trois nouvelles puces : les 3300 et 3400 destinées aux terminaux Internet et le 5600 pour les PC portables. IBM, qui construit les processeurs sur ses chaînes de production pour Transmeta, aurait-il eu la primeur de cette dernière puce ? On le saura à la fin du mois.

Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’après six mois de silence, l’agitation désormais règne autours de Transmeta. Via (par sa filiale S3), Compaq, AOL et Gateway ont déjà annoncé qu’ils commercialiseraient bientôt des appareils équipés Transmeta. Avec le soutien officiel de Big Blue et tous le réseau commercial du géant américain pour promouvoir ses produits, Transmeta possède vraiment toutes les chances de s’imposer. Techniquement, les Crusoe récoltent les louanges de toute l’industrie informatique par leur architecture particulière (permettant de consommer beaucoup moins de courant électrique que les autres processeurs pour portables) et leur technologie de code morphing(voir édition du 20 janvier 2000), permettant de faire tourner n’importe quelles applications créées pour un processeur x86, alors que les Crusoe n’en sont pas.

Commercialement, Transmeta en début d’année, avait annoncé des prix très compétitifs pour ces puces Crusoe 3120. En revanche, pour la série des 5000, qui devraient être intégrés sur les portables IBM, les tarifs devraient se positionner pile en face de ceux d’Intel. Mais les produits Transmeta étant annoncés plus performants que ceux d’Intel, le rapport qualité/prix pourrait jouer en leur faveur. De plus cette concurrence devrait permettre un tassement du prix des portables qu’on annonce depuis longtemps sous la barre des 1 000 dollars (6 500 francs HT) mais que l’on ne voit pas vraiment arriver, à part en série spéciale ou quantités limitées.

Pour en savoir plus : Le site des processeurs Crusoe


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur