Cryptage : Sophos lance une OPA amicale sur Ultimaco

Cloud

L’éditeur britannique jette son dévolu sur un spécialiste allemand du cryptage et de la sécurisation des points d’accès.

Après le rachat d’Endforce début 2007, Sophos vient de remettre la main au portefeuille pour consolider son offre de sécurisation des points d’accès aux réseaux.

L’éditeur britannique met aujourd’hui 217 millions d’euros sur la table pour s’emparer d’Ultimaco Software, un spécialiste allemand du cryptage des données et de la sécurisation des terminaux.

Sophos a conclu un accord avec le fonds Investcorp Technology Partners, le plus gros actionnaire d’Ultimaco, pour le rachat en numéraire de sa participation de 24,99%. L’éditeur, qui espère finaliser son rachat d’ici octobre, lancera par ailleurs d’ici août une offre publique d’achat pour l’acquisition du capital restant d’Ultimaco. Il propose 14,75 euros par action, soit une prime de 61 à 92% par rapport aux derniers cours de clôture de l’action Ultimaco.

Un premier accord autour de SafeGuard

Basé à Oberursel, près de Francfort, Ultimaco a développé depuis sa création en 1983 la suite SafeGuard Enterprise. Elle comprend des modules de cryptage des données sur disques (SafeGuard File & Folder Encryption), sur les terminaux mobiles (Device Encryption), ainsi qu’une offre de sécurité (Configuration Protection) et un outil de prévention des fuites d’information (LeakProof).

Une activité qui lui a permis de générer un chiffre d’affaires de 55,9 millions d’euros sur son dernier exercice fiscal, clos en mars 2008. Et une activité qui devrait être complémentaire de celle de Sophos. Plein d’espoir, le britannique annonce ainsi qu’il est parvenu à un accord pour distribuer dès à présent l’offre SafeGuard Enterprise à l’international.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur